Alimentation Gelée royale : toutes les utilisations

Gelée royale : toutes les utilisations

0
gelee royale

Miel, gelée royale, pollen, propolis : les produits de la ruche n’ont jamais été autant à la mode ! Pourtant, leur utilisation remonte déjà à la Chine Antique ou, plus tard, au
XVIe siècle, lorsque la maîtresse de Louis XV, Madame Du Barry, intégrait le miel à
ses rituels beauté.

Si l’on connaît les modes d’utilisation du miel et ses effets bénéfiques pour notre corps, ceux de la gelée royale restent encore mal connus. Explications

Sommaire

Qu’est-ce que la gelée royale ?

La gelée royale est une substance bien précieuse car elle est produite par les abeilles ouvrières pour nourrir non seulement les larves d’abeilles mais aussi et surtout la reine. Cette substance blanchâtre, qui a une consistance gélatineuse, a une saveur à la fois sucrée et acide.

Pour réaliser son importance sur le plan nutritif, il faut se pencher sur ses composants : entre 60% et 70% d’eau, 3% et 6% de lipides, 12% et 15% de protéines, 10% et 16% de sucres, 2% et 3% de vitamines ainsi que des acides aminés. Parmi les protéines présentes, l’une d’entre elles participe au développement des cellules de larves ainsi qu’à la croissance de la reine et à sa longévité.

Les différentes utilisations de la gelée royale

Si des études scientifiques ont montré que la gelée royale renforçait les artères et avait un certain effet sur les tumeurs chez les animaux, elles restent encore très peu concluantes chez l’homme quant à son action sur la longévité et les performances sexuelles. Ce produit de la ruche n’en reste pas moins bénéfique à notre corps puisqu’il est utilisé pour lutter contre une grosse fatigue, renforcer notre immunité ou nourrir nos ongles. La gelée royale peut être consommée dès l’âge de 6 ans.. Depuis quelques années, la gelée royale envahit nos pharmacies et parapharmacies principalement sous deux formes : fraîche ou lyophilisée sous forme de pilules, sachets, capsules ou ampoules. Si la première est plus efficace, la seconde est environ trois fois plus concentrée et doit donc être consommée différemment. Hormis ces deux formes, la gelée royale est intégrée à la compostions de savons, gels, masques ou laits pour purifier la peau, fortifier les ongles ou calmer les irritations.

En cure contre la fatigue

Pour lutter contre la fatigue et booster notre organisme, la gelée royale est utilisée en cure : entre 100 mg et 250 mg sous forme lyophilisée, à consommer avant le petit déjeuner. Une dose comprise entre 0,5 g et 4 g par jour de gelée royale est recommandée. Cette cure dure environ un mois.

En renforcement immunitaire

En hiver, notre organisme devient plus fragile aux agressions externes, comme les températures polaires, le vent et les épidémies de grippe ou de gastro-entérite. Si vous préférez les solutions naturelles aux médicaments, la gelée royale est idéale car elle renforce l’immunité et repousse les agressions.

En masque hydratant

Tout comme le miel, la gelée royale peut être intégrée à un masque peel-off déjà prêt. D’une part, le masque purifie la peau, de l’autre, la gelée royale l’hydrate et la nourrit. Pour cela, versez 2 ml de gelée royale dans un récipient et mélangez-la avec 90 ml d’eau (température de la pièce). Ajoutez ensuite ce mélange à votre masque préalablement versé dans un second bol et mélangez le tout au fouet. Sans attendre, appliquez la pâte obtenue sur le visage sauf le contour des yeux et laissez poser jusqu’à 10 mn. Ne vous reste plus qu’à décoller le masque en douceur. Voilà, votre peau est nettoyée et nourrie !

Gelée royale : toutes les utilisations
Notez cet article
Partager
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.