Notre avis sur l’application Yuka

Santé Notre avis sur l’application Yuka

Yuka est une application mobile vous permettant de connaître la composition exacte de vos produits alimentaires et cosmétiques. Son but est d’offrir une meilleure visibilité aux consommateurs que nous sommes pour pouvoir manger plus sainement, et pourquoi pas, à contraindre les industriels à produire différemment. WK Pharma a testé pour vous l’application Yuka et vous livre ses conclusions !

Les produits présents sur Yuka

L’application Yuka référence plus d’un million de produits alimentaires et plus de 500 000 produits cosmétiques.

À chaque produit, une note et une couleur sont attribuées. Vert pour les produits sains, rouge pour les produits à éviter en passant par le jaune pour les risques limités et orange pour les risques modérés.

La note est calculée en fonction du classement du Nutri-Score pour 60 %, de la présence d’additifs pour 30 % et de la dimension biologique du produit pour 10 %.

L’application Yuka est simple à utiliser, il vous suffit de scanner le code-barre du produit et sa notation apparaît. Vous aurez également accès à une fiche détaillée des composants de l’article avec une mise en avant de ses qualités et de ses défauts.

Lorsqu’un produit est classé rouge, l’application vous propose même un article de substitution.

En bref, l’application Yuka va vous permettre de choisir un produit plus sain, sans additifs et sans perturbateurs endocriniens, qu’il soit alimentaire ou cosmétique.

La mise en garde de certaines substances

Certaines substances ajoutées aux aliments, aux emballages alimentaires ou aux produits du quotidien ne sont pas sans conséquence sur notre santé.

Additifs et perturbateurs endocriniens sont pointés du doigt depuis de nombreuses années, certains étant déjà totalement interdits dans la composition de nos aliments ou leur contenant.

Les additifs peuvent être naturels ou de synthèses, ils servent à améliorer la conservation des aliments, à leur donner plus de goût ou encore plus de couleur. Malheureusement, certains représentent un risque pour notre santé. Prenons l’exemple de l’additif E171, le dioxyde de titane présent dans la composition des bonbons, des crèmes glacées, etc., s’est avéré potentiellement dangereux. Il est actuellement à l’étude et a été interdit par mesure de précaution.

Les perturbateurs endocriniens sont responsables de bouleversement au sein même de notre organisme. En effet, ces substances perturbent notre système endocrinien et le fonctionnement des hormones.

L’application Yuka tenant compte des différentes substances potentiellement néfastes à notre santé, vous permet ainsi de choisir votre produit en toute conscience.

Notre avis sur Yuka

Yuka est une application pratique pour toute personne désireuse de connaître la composition des aliments ou des produits cosmétiques qu’elle achète.

Et à en croire le nombre d’utilisateurs, vous être nombreux, puisque Yuka compte désormais plus de 18 millions d’adeptes !

L’application Yuka se veut indépendante et on l’en félicite. Difficile de ne pas subir la pression des industriels, mais l’équipe tient bon et cela se ressent à travers la communauté qu’elle a su mobiliser. Hé oui, l’application se veut aussi participative ! Chacun peut entrer un produit non référencé et les consommateurs s’investissent ainsi pour le bien de tous.

Certains scientifiques s’insurgent sur le mode de notation de l’application Yuka, notamment pour la prise en compte des additifs, qui font évidemment baisser la moyenne de certains produits. Le pourcentage attribué aux additifs est peut-être effectivement élevé, puisqu’un seul additif peut faire chuter la note d’un produit pourtant plus sain qu’un autre, mais sans additif controversé !

En attendant, le but initial fonctionne, puisque les industriels cherchent désormais à changer leur recette pour proposer des produits moins sucrés, moins salés et sans additifs.

Donc, nous on approuve !

Les 10 % alloués au principe bio peuvent aussi paraître peu objectifs, certains produits non bio sont tout aussi bons. Il faut savoir que la certification bio est chère (conversion et homologation, contraintes, etc.) et que des petits producteurs, pourtant consciencieux, ne peuvent l’adopter !

Notre bilan sur l’application Yuka :

L’application Yuka est une aide précieuse pour faire nos courses et déjouer les pièges du marketing. Certains industriels prônant la qualité gustative et l’aspect naturel de leurs produits, ont tendance à omettre la liste des additifs et des graisses saturées qui les composent…

Vous l’aurez compris, c’est un bilan très positif. La seule ombre au tableau est qu’il existe des erreurs dans la base de données de l’application Yuka, notamment sur l’utilisation de certains additifs, qui ne sont pas nocifs en fonction de leur mode de préparation.