Beauté Comment bien choisir son déodorant ?

Comment bien choisir son déodorant ?

0
choisir deodorant

Parmi toutes les formes galéniques proposées, trouvez celle qui vous convient.

  1. Les atomiseurs : ils procurent une sensation immédiate de fraîcheur, et sont très faciles d’utilisation. Ils peuvent ętre alcoolisés ou diffuser une poudre sèche qui sert de support aux anti-transpirants.Quant aux sprays destinés aux chaussures, ils sont enrichis en agents antibactériens et antifongiques, pour éviter les mycoses.
  2. Les sticks : pratiques et surs, ils peuvent être gélifiés, alcoolisés ou légèrement poudrés.
  3. Les roll-on : ils délivrent des émulsions très fraîches, qui sèchent vite, et des textures très agréables.
  4. Les crèmes : Bien tolérées, elles sont généralement synonymes de grande douceur. Certains regretteront leur caractère un peu collant.

Bon choix, madame !
– L’utilisation de déodorants ou d’anti-transpirants complète la toilette ŕ l’eau et au savon. Appliquez-les au quotidien sur la peau bien sèche.
– Si vous transpirez peu, un déodorant simple suffit. Les déodorants peuvent conjuguer 2 types d’action : limiter la croissance bactérienne grâce ŕ des agents bactéricides, et neutraliser les odeurs désagréables au moyen de capteurs d’odeurs.
– En revanche, si votre transpiration est plus abondante et vous gêne, préférez un anti-transpirant, formulé à base de substances astringentes comme les sels d’aluminium. Les anti-transpirants limitent la sécrétion excessive de sueur en obstruant les glandes sudorales. Le flux sudoral n’est pas bloqué mais seulement régulé.

Les principaux actifs des déodorants

  • L’alcool : Souvent associé à un bactéricide, il aseptise et véhicule les composants d’un parfum. Mais il est relativement agressif : attention aux peaux sensibles ou fraîchement épilées ! Certains produits sans alcool garantissent une tolérance maximale en même temps qu’une efficacité de 24 heures.
  • Les sels d’aluminium : ils sont utilisés dans les anti-transpirants pour limiter l’arrivée d’humidité. Ils colmatent sans danger entre le quart et la moitié des pores des aisselles. Les pores se débouchent lors de la toilette avec le départ des cellules mortes.Un atout : ils sont sans effet blanchissant ou collant. Les produits les plus performants destinés aux fortes transpirations contiennent au moins 15% de sels d’aluminium.
  • Les esters de fruits : ils bloquent les activités des bactéries et limitent donc la formation d’odeurs.
  • Les capteurs d’odeurs : ce sont des microsphères poreuses qui absorbent les molécules malodorantes.

Le saviez-vous ?

On trouve généralement les substances les plus astringentes dans les sticks, roll-on ou crèmes. Préférez donc ce type de conditionnement en cas de transpirations fortes ou gênantes.

Comment bien choisir son déodorant ?
5 (100%) 1 vote
Partager
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.