Comment soigner une mycose des ongles ?

Santé Comment soigner une mycose des ongles ?

La mycose des ongles, également appelée onychomycose, est une infection qui provoque le jaunissement, la déformation voire le décollement des ongles. Les responsables peuvent être un dermatophyte (un champignon parasite), une levure ou une moisissure. Cette infection ne touche généralement que les adultes et particulièrement les seniors. Comment soigner une mycose des ongles et quelles en sont les causes ?

Qu’est-ce qu’une mycose des ongles ?

La mycose des ongles touche environ 10 % de la population.

Le plus souvent la mycose touche les ongles des pieds, plus particulièrement le gros orteil. Le dermatophyte qui est responsable à 90 % de l’infection adore les endroits chauds et humides. Ils touchent donc plus souvent les personnes qui pratiquent la natation et/ou transpirent beaucoup. Microscopique, le champignon s’immisce facilement dans la moindre coupure ou par un espace séparant l’ongle et le lit de l’ongle. Là, le champignon peut se propager à souhait puisque la circulation sanguine y étant peu importante, le système immunitaire est déficient.

Les levures dont le Candida albicans ou les moisissures, plus rares, touchent essentiellement les ongles des mains.

Comment traiter ce type de mycose ?

Souvent bénigne, la mycose des ongles peut être traitée à l’aide de produits naturels à renouveler jusqu’à ce que l’infection ait disparu :

Le bicarbonate de soude peut être utilisé soit en bain de pied (2 cuillères à soupe diluées dans une bassine), soit en cataplasme (humidifié pour former une pâte, il va absorber l’humidité en excès sur l’orteil).

Un mélange de vinaigre de cidre et de vinaigre blanc va rééquilibrer le pH de votre peau. L’acidité et les vertus antifongiques du vinaigre de cidre vont permettre d’éliminer les champignons de vos ongles des pieds. Le citron peut également être utilisé en bain de pied.

L’ail possédant également des propriétés antifongiques, il peut être utilisé en cataplasme. Écrasé et dilué avec du vinaigre blanc, posez le mélange directement sur la zone concernée, bandez et laissez agir quelques heures.

Certaines huiles essentielles sont efficaces pour traiter les mycoses des ongles les plus persistantes avec une huile anti fongique spécifique :

  • l’huile essentielle de lavande ;
  • l’huile essentielle Tea Tree (arbre à thé) ;
  • ou encore l’huile essentielle de thym à linalol.

Ces huiles peuvent être utilisées par tous, attention néanmoins aux risques allergiques. Quelques gouttes diluées dans une huile végétale suffisent. À appliquer sur votre ongle propre et sec.

Si l’infection est installée, elle peut entraîner de graves complications, notamment chez les personnes souffrant de diabète.

Avant de traiter votre mycose, votre médecin effectuera un prélèvement pour identifier l’agent pathogène.

Lorsque le diagnostic sera établi, votre médecin vous prescrira un traitement antifongique adapté.

Malheureusement, le traitement est très long. Il est de 6 mois pour les ongles des mains et peut aller jusqu’à 18 mois pour les pieds !

Si le traitement est inefficace, une opération chirurgicale peut être envisagée pour retirer le ou les ongle(s) concerné(s).

Donc, un conseil : prenez soin de vos pieds !

Comment traiter ce type de mycose ?

 Quels signes doivent vous alerter ?

 Lorsqu’elle est due au dermatophyte, les premiers signes qui doivent vous alerter sont :

  • Une modification de l’apparence de l’ongle.
  • Une décoloration de l’ongle qui devient jaunâtre ou blanchâtre.
  • Un épaississement ou une déformation.
  • Une odeur désagréable.
  • L’ongle se fragilise et devient douloureux.

Lorsqu’elle est due aux levures ou aux moisissures, les signes qui doivent vous alerter sont sensiblement les mêmes :

  • L’ongle se décolle et devient blanc-jaune.
  • La peau autour de l’ongle devient boursoufflée, rouge et douloureuse.
  • Un pigment vert peut apparaître, donnant à l’ongle un aspect moisi.

Les symptômes peuvent être confondus avec un psoriasis, une maladie de l’épiderme, qui lorsqu’elle touche l’ongle présente les mêmes signes.

Quoi qu’il en soit, au moindre doute, il est préférable de consulter son médecin, car lorsque l’infection est installée, elle est difficile à traiter.

Quelles en sont les causes ?

Nous l’avons vu, la mycose des ongles est principalement due à une infection, soit par un dermatophyte, une levure ou une moisissure.

Elle touche beaucoup plus les hommes que les femmes et de nombreux facteurs de risques peuvent favoriser la maladie :

  • Le chevauchement des orteils ou « orteils en griffe ».
  • Des ongles abîmés par des microtraumatismes (coups, hématomes, etc.).
  • Des chaussures inadaptées.
  • Le port d’ongles artificiels.
  • Certaines maladies telles que le diabète, des maladies de peau, des troubles de la circulation.
  • Certains traitements médicamenteux (cortisone, chimiothérapies, etc.).
  • Le vieillissement qui entraîne une diminution de la souplesse et donc un soin moins attentif aux pieds, mais également une mauvaise circulation sanguine, donc des défenses immunitaires amoindries.

Afin de réduire les risques de contracter une mycose, plusieurs précautions sont à prendre :

  • Ne pas marcher nu-pieds à la piscine.
  • Changer de chaussettes régulièrement.
  • Bien se sécher les pieds.
  • Garder ses ongles courts et propres.
  • Porter des chaussures adaptées à son pied.
Quelles en sont les causes ?