Comment traiter le bruxisme ?

Santé Dents Comment traiter le bruxisme ?

Le bruxisme se manifeste par un serrement incontrôlé des dents. Trouble héréditaire, il provient aussi du stress, de l’anxiété, d’une mauvaise hygiène de vie, d’une prise de médicaments ou de certains traumatismes. De cette origine dépend son traitement. En dehors des soins naturels, des prises en charge spécifiques peuvent être mobilisées contre le bruxisme.

Quelle est la cause du bruxisme ?

Le bruxisme est le fait de grincer inconsciemment des dents. Ce serrement des dents se passe la nuit ou en journée en dehors des moments de mastication. D’une manière générale, c’est le partenaire du sujet qui constate le problème.

Ce phénomène pathologique est d’origine multifactorielle. Dans la majorité des cas, il est d’origine héréditaire. Cette cause s’explique notamment par l’impact des facteurs génétiques et par l’influence d’un environnement commun.

Les personnes consanguines héritent des conditions entraînant une prédisposition à cette maladie. Elles partagent un même milieu émotionnel favorable à l’apparition de ce trouble.

Les grincements des dents peuvent aussi provenir d’une cause psychologique et émotionnelle. Le stress, l’angoisse et la colère constituent autant de facteurs à l’origine de cette pathologie. Les personnes se trouvant fréquemment dans une situation de nervosité, de compétitivité et d’hyperactivité sont souvent sujettes au bruxisme.

L’autre cause du bruxisme est la mauvaise hygiène de vie. Les serrements des dents peuvent être fréquents si vous êtes sujet à une addiction au tabac et à l’alcool.

Il faut mentionner que certains facteurs favorisent le bruxisme. Tel est le cas notamment lorsque vous vous allongez sur le dos. Cette position facilite le mouvement de va-et-vient effectué par la mâchoire, provoquant le grincement des dents.

Lorsque vous souffrez d’une malocclusion importante, d’un mauvais alignement des dents ou d’une infraclusion, vous risquez aussi de développer cette pathologie.

Enfin, certains traitements médicamenteux et traumatismes (comme les problèmes articulaires ou cervicaux suite à un accident) peuvent déclencher le bruxisme.

Comment soigner naturellement le bruxisme ?

S’il n’est pas possible de guérir complètement le bruxisme, certaines prises en charge naturelles permettent de mieux contrôler les grincements de dents.

Combattre le stress et changer son mode de vie

Pour chasser le stress, principale cause du bruxisme, vous devez agir au niveau des phénomènes physiques et psychologiques à l’origine de ce trouble. Sachez ainsi reconnaître les contextes émotionnels, mentaux et physiques qui provoquent le stress.

Une fois les situations de stress identifiées, trouvez le moyen d’y échapper. À noter que le stress est d’origine relationnelle. Par conséquent, la discussion avec d’autres personnes ou le soutien psychologique d’un médecin peut vous aider à limiter son impact sur votre organisme.

Un changement de mode de vie est une autre solution anti-stress. Un peu de recul et un bouleversement de l’organisation peuvent vous aider à mieux gérer votre temps. Un nouveau mode de fonctionnement vous évite d’être débordé. Ainsi, vous vous en sortirez mieux face au stress lié à votre vie personnelle et professionnelle.

Sachez également que certains exercices de respiration peuvent vous aider à vous détendre et à ralentir votre rythme cardiaque. Ces pratiques préparent votre organisme à mieux appréhender une situation stressante.

Combattre le stress et changer son mode de vie

Revoir son alimentation

Repenser votre régime alimentaire permet de prévenir les grincements de dents. La consommation de produits industriels à forte teneur en hydrates de carbone favorisant le stress, vous devez adopter une nourriture saine. Pour réduire les risques de crampe des mâchoires, privilégiez les aliments riches en calcium. Ce nutriment est réputé pour ses propriétés calmantes.

Optez également pour des aliments qui assurent un bon apport en magnésium. Un déficit de ce nutriment rend votre organisme plus vulnérable à l’anxiété, à la fatigue et au stress. Enfin, la consommation de boissons et d’aliments excitants est fortement déconseillée.

Revoir son alimentation

Pratiquer des sports doux

La pratique de certains sports est conseillée pour prévenir ou réduire les manifestations du bruxisme. Les activités de relaxation diminuent les symptômes liés aux grincements de dents. À titre d’exemple, vous pouvez faire du Qi Gong, du jogging, du yoga, de la natation ou du taïchi. Ces exercices diminuent les tensions musculaires et améliorent le moral, permettant ainsi l’évacuation du stress.

En plus du sport, il est aussi possible de décontracter les muscles et de réduire les douleurs liées au bruxisme par des massages spécifiques. L’objectif est de détendre les muscles contractés du visage, y compris ceux situés au niveau de la mâchoire.

Pratiquer des sports doux

Choisir une bonne position pour dormir

Changer de posture pendant le sommeil est une manière de limiter le bruxisme. Si vous avez l’habitude de dormir sur le dos, sachez que cette position est favorable aux grincements de dents. En effet, avec cette posture, la langue et les mâchoires se trouvent en position reculée, réduisant l’apport en oxygène. Pour pallier ce problème, l’organisme active la respiration de manière excessive. Cette action visant à maintenir la régularité du sommeil peut provoquer les mouvements de mâchoires, amenant au bruxisme.

Choisir une bonne position pour dormir

Qui consulter en cas de bruxisme ?

S’il n’existe aucun traitement spécifique pour le bruxisme, il est toutefois possible d’agir au niveau des différentes causes du trouble. Si les prises en charge naturelles n’apportent pas de résultats et que les symptômes vous handicapent, vous devez consulter un médecin. Ce dernier se renseignera sur les manifestations des grincements de dents et en identifiera les causes. Il pourra vous recommander des exercices visant à décontracter les muscles masticateurs et la pratique d’automassage.

Si votre grincement de dents est d’origine psychologique, il vous dirigera vers un psychothérapeute ou un psychologue. Pour gérer vos problèmes d’anxiété et de stress, ces spécialistes peuvent prescrire des méthodes comportementales associées à des traitements psychologiques. Des techniques de relaxation plus approfondies comme l’hypnose peuvent aussi être pratiquées pour réduire l’effet du bruxisme.

Dans certains cas, le bruxisme entraîne une vive tension musculaire, provoquant ainsi des douleurs maxillaires. Si tel est le cas, le médecin prescrira des anti-inflammatoires ou des antalgiques.

Si vos dents se détériorent ou deviennent sensibles suite au bruxisme, il convient de faire appel à un chirurgien-dentiste. Son intervention est indispensable lorsque les douleurs liées au grincement des dents irradient toute la région faciale.

Ce médecin spécialisé effectuera un examen approfondi de vos dents et déterminera si les douleurs proviennent ou non du bruxisme. Si la cause est avérée, le soin apporté dépendra de l’affection bucco-dentaire constatée.

Dans certains cas, vous devrez porter un appareillage spécifique pendant votre sommeil afin d’éviter les lésions dentaires. Enveloppant vos dents supérieures, cette solution sur-mesure sera confectionnée par le dentiste. Elle empêchera le contact de vos dents de la mâchoire supérieure avec celles de la mâchoire inférieure, évitant ainsi l’usure liée au grincement. Cet appareil n’a toutefois aucune efficacité sur les causes à l’origine du bruxisme.