Garder son autonomie grâce au déambulateur : quels sont les atouts de matériel médical ?

Seniors Garder son autonomie grâce au déambulateur : quels sont les atouts de...

Le déambulateur est une aide à la marche et au maintien de l’équilibre : il permet finalement de « déambuler ». Qu’il prenne la forme d’un cadre de marche ou d’un rollator, cet objet est toujours constitué d’une armature métallique qui forme une sorte de U devant soi, et de points d’appui – le plus souvent quatre, plus rarement trois. Les déambulateurs peuvent être pourvus de roues, soit deux devant, soit quatre, et parfois trois (deux placées derrière, une placée devant).

Quels sont les atouts d’un déambulateur pour un senior ?

En d’autres termes : un déambulateur aide à marcher ou à se tenir debout sans perdre l’équilibre, parce que l’on s’appuie sur les côtés de cette structure métallique, fermée devant soi, qui stabilise. Ce qu’on appelle « cadre de marche », n’est rien d’autre qu’un déambulateur sans roues. Vous l’aurez compris : il existe différents modèles de déambulateurs, qui permettent de répondre à tous les besoins des séniors qui souhaitent garder leur autonomie et pouvoir continuer à se déplacer sans risquer la chute, notamment à domicile. En effet, un déambulateur est un très bon choix pour accompagner au mieux le vieillissement, la très logique diminution des capacités physiques, mais surtout le choix de rester à domicile pour des séniors. Avec l’augmentation de l’espérance de vie et l’enjeu du maintien à domicile, il est important de parler des déambulateurs !

Les atouts des déambulateurs sont nombreux. D’abord, quel que soit le type de déambulateur, il offre une stabilité que ne permettent pas d’autres aides à la déambulation. C’est le cas de la canne qui reste une aide assez légère et qui ne soutient que d’un côté. Avec un déambulateur, une personne âgée ne risque pas de se tenir de travers et de se faire mal au dos.

Ensuite, un déambulateur permet de continuer à marcher : cette aide est un vrai coup de pouce à la mobilité et à la santé des personnes âgées. Un sénior ainsi équipé peut continuer de se déplacer au sein de son domicile, de son jardin, de sa cour, mais aussi aller faire ses courses ou simplement se promener. Se maintenir actif et dynamique fait du bien au corps, autant qu’à l’esprit. Contrairement à un fauteuil roulant, parfois vécu difficilement parce qu’il matérialise une vraie perte d’autonomie, le rollator ou le cadre de marche permet de continuer à se bouger, quel que soit son âge – et d’ailleurs, des déambulateurs sont fréquemment utilisés dans le cadre de rééducations, à tout moment de la vie !

Enfin, posséder un déambulateur aide à se sentir bien et en sécurité. Une personne âgée, seule chez elle, peut développer des sentiments de crainte à l’idée de ne plus pouvoir se déplacer, et se sentir triste de ne plus pouvoir faire ses activités quotidiennes ou d’être privée d’une forme de liberté. La famille sera également plus rassurée de savoir son aïeul capable de sortir de chez lui sans crainte, et de continuer à se déplacer à son rythme au sein de son domicile.

Quels sont les atouts d'un déambulateur pour un senior ?

Le déambulateur facilite-t-il l’autonomie des seniors ?

La réponse est un grand oui : le déambulateur facilite l’autonomie des séniors, c’est même son principal intérêt. Pour bien le comprendre, il faut savoir qu’il existe différents types de déambulateurs, adaptés à chacun des besoins de mobilité ou de soutien des personnes d’un certain âge. Voici quelques conseils pour bien choisir son déambulateur.

  • Le cadre de marche (sans roulettes) est le plus stable : il ne risque pas de glisser et d’entraîner une personne âgée dans une chute.  Le soutien offert est très solide : il est aussi une aide à se lever ou à s’asseoir, et permet d’éviter le risque de chute vers l’avant. Il nécessite souvent d’être soulevé pour avancer : la structure est légère pour le permettre, mais il faut vérifier que la personne âgée soit bien en capacité de l’utiliser. Sinon, il existe des cadres de marche articulés qui pallient ce problème.
  • Le déambulateur à 4 roues, ou rollator, permet d’avancer plus vite et d’être plus mobile : il est destiné aux personnes qui n’ont pas de trop grands troubles de l’équilibre, parce qu’il nécessite un vrai contrôle des freins pour ne pas se laisser emporter. Surtout pratique à l’extérieur, il est généralement doté d’un panier qui permet de faire ses courses en toute tranquillité.
  • Le déambulateur à 3 roues est le moins « stable », mais aussi le plus maniable. Muni d’accessoires comme celui à 4 roulettes, il est adapté à une utilisation en intérieur, au domicile (il permet de s’y déplacer de manière fluide), mais aussi en extérieur. C’est plutôt un soutien à la marche qu’un appui.
  • Le déambulateur à deux roues (avec deux antidérapants à l’arrière) est le meilleur compromis pour quelqu’un qui ne peut pas soulever un cadre de marche, qui a besoin d’un appui et qui gèrerait mal les freins, mais qui veut aussi rester mobile. Par contre, il n’est pas conseillé de l’utiliser en extérieur.

Faut-il une prescription pour l’achat d’un déambulateur ?

Il n’est pas obligatoire d’être en possession d’une prescription médicale pour acheter un déambulateur. De nombreux sites internet en proposent : vous pouvez donc le choisir comme cela, en regardant les caractéristiques et discutant des besoins de la personne âgée qui l’utilisera. Cela aura l’avantage d’être livré à son domicile. Attention cependant de choisir un site de confiance qui propose des produits de qualité.

Vous pouvez aussi faire l’acquisition d’un déambulateur en pharmacie, ce qui permettra de poser des questions à un professionnel de la santé en cas de doute sur le modèle à adopter.

Faut-il une prescription pour l'achat d'un déambulateur ?

Est-ce remboursé par la Sécurité Sociale ?

S’il n’est pas obligatoire d’avoir une prescription médicale pour acheter un rollator ou un cadre de marche, un médecin (et même un kinésithérapeute) peut en faire la prescription pour que vous obteniez un remboursement, si vous remplissez les conditions. Parlez-en avec votre médecin ! Dans ce cas, et si vous choisissez bien un produit qui fait partie de la liste des dispositifs médicaux remboursés par la sécurité sociale, tout ou partie du déambulateur sera pris en charge par l’assurance maladie.

Sachez que si l’intégralité n’est pas remboursée, les mutuelles complètent souvent en vous reversant le reste à charge !