Ménopause Des menus pour une ménopause sereine

Des menus pour une ménopause sereine

0
menu menopause

Pas trop de viande ni de produits laitiers, des poissons gras en suffisance, des fruits et légumes en quantité (on fête le retour des épinards sur le marché !), du riz complet et des légumes secs : voilà qui constitue une bonne base qu’on a maintenant l’habitude de conjuguer avec menu quotidien.

Quelques herbes et des épices, un peu de chocolat et des oléagineux tous les jours : voilà ce qui rassure notre gourmandise. Tout en restant léger, léger : ce n’est pas le moment de prendre quelques kilos… C’est vraiment ce qui s’appelle vivre sa ménopause en douceur ! Il ne reste plus qu’à passer à table.

Une journée de menu spéciale ménopause

Au quotidien, ça nous donne :

Au réveil

– 1 grand verre d’eau

Petit déjeuner

– Salade de fruits et pollen
– Une tasse de lait de soja ou un thé vert

Déjeuner

– Salade de jeunes pousses et graines germées
Le printemps offre tout un assortiment de petites feuilles croquantes. Épinards, cresson, laitue, mesclun….
Idée recette : Jeunes pousses au pamplemousse (recette ci-contre. Sinon, cliquez dans l’encadré Recettes en page d’accueil…).

– Poisson gras et riz complet
Riz cuit (bien sûr !), poisson cru : sous d’autres latitudes, on y voit la base d’un régime longévité (quand on n’oublie pas de les accompagner de suffisamment de fruits et de légumes frais). Le Dr Seignalet les aime, et nous aussi.
Idée recette : Salade d’épinards et de hareng mariné
(recette ci-contre. Sinon, cliquez dans l’encadré Recettes en page d’accueil…).

– Une tisane
Feuilles d’ortie, origan séché, fleurs de mélilot, réglisse : ce sont les plantes de la ménopause, qui aident ŕ lutter contre toutes ses manifestations désagréables.

Goûter

– Un fruit avec deux carrés de chocolat…
Quoi de meilleur qu’une poire dont on croque chaque bouchée en alternance avec un (ou deux) petit carré noir ? Bien noir (pas au lait, ni blanc) et bio de préférence.

– Ou avec des fruits oléagineux
Comme l’ennui naît de l’uniformité, on ne peut que conseiller de varier les goûters ! Et une poignée d’amandes, de noix, de noisettes ou de pistaches, grignotées nature ou étalées en purée sur un cracker de sarrasin, c’est une autre forme de gourmandise dont on aurait tort de se passer… à condition de rester modérée….

– 1 thé vert ou une tisane
Vous n’oubliez pas de les préparer avec une eau riche en magnésium, bien sûr.…

Dîner

– 1 potage de légumes
Dans les soupières du mois, en provenance directe de l’étal du primeur : des betteraves et des radis (avec leurs fanes), des carottes (en bottes), du cresson, de l’oseille et des épinards (c’est leur pleine saison) et quelques jeunes pommes de terre, sans oublier les oignons nouveaux… Ou du concombre, en gaspacho…
Idée recette : Potage de carottes au cumin
(recette ci-contre. Sinon, cliquez dans l’encadré Recettes en page d’accueil…).

– Un plat de tofu et ses légumes
Depuis qu’on a appris à le cuisiner, à le mariner, à l’épicer, à le relever, à le varier…, on pourrait manger du tofu à tous les repas sans jamais se lasser !
Idée recette : Tofu aux brocolis (Recette dans Belle-Santé n°85).

– 1 yaourt
On n’abuse pas des produits laitiers, mais s’il n’en faut qu’un, mieux vaut que ce soit celui-là. Bien sûr, il peut être aussi de chèvre, de brebis… ou de soja.

– 1 tisane
L’origan peut s’accompagner de tilleul ou de passiflore, voire de quelques fleurs de millepertuis, si vous êtes un peu sujette à la nervosité ces derniers temps…

Des menus pour une ménopause sereine
4.3 (85%) 4 votes
Partager
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.