Qu’est-ce que la photothérapie dynamique ?

Santé Qu’est-ce que la photothérapie dynamique ?

La photothérapie dynamique consiste à appliquer une substance photosensible sur la peau en vue d’éliminer les cellules malades. L’activation de la substance photosensibilisante par ce traitement médical déclenche une destruction ciblée des tissus malsains ou un resserrement et une amélioration de la texture de la peau dans le cadre d’un traitement esthétique. Dans ce type de photothérapie, le photo-accepteur est exogène et l’interaction avec la lumière est préjudiciable au tissu pathologiquement ciblé.

Photothérapie dynamique, définition

Ce traitement proposé par DermomedicalCenter fait appel à un médicament sensible à la lumière et à une source de lumière pour détruire les cellules anormales. La photothérapie dynamique ou PDT peut être utilisée pour traiter certaines affections de la peau et des yeux, ainsi que certains types de cancer. Le médicament et la source de lumière sont inoffensifs. Toutefois lorsque le médicament est exposé à la lumière, il s’active et provoque une réaction qui endommage les cellules malades. Cela permet d’éviter un recours systématique à la chirurgie.

Utilisations

Ce traitement peut être utilisé pour des parties du corps qu’une source de lumière peut atteindre, , les yeux, la bouche, le tube digestif et les poumons. Parmi les affections généralement prises en charge par la photothérapie dynamique, on compte :

  • La maladie de Bowen : une forme très précoce de cancer de la peau
  • Les kératoses actiniques ou plaques de peau sèche et squameuse causées par des dommages engendrés par des années d’exposition au soleil. Celles-ci sont susceptibles de devenir cancéreuses si elles ne sont pas traitées.
  • Carcinom basocellulaire : un type de cancer de la peau
  • La dégénérescence maculaire : une affection oculaire qui peut entraîner une perte de vision
  • Le cancer de l’œsophage, le cancer de la bouche et le cancer du poumon
  • Œsophage de Barrett : modifications des cellules de la paroi de l’œsophage

La photothérapie dynamique peut guérir certains cancers si elle est utilisée à un stade précoce. Elle peut soulager les symptômes dans les cas plus avancés. La PDT est également prometteuse pour le traitement de certains autres types de cancer, ainsi que des verrues, de l’acné et de la maladie de Paget extramammaire.

Source : Evgeniy Kalinovskiy de Shutterstock.com

Déroulement du traitement

Le traitement se fait en 2 étapes.

La préparation

En tout premier lieu, vous devez vous rendre dans un hôpital ou une clinique pour recevoir les médicaments photosensibles. Selon la zone de votre corps à soigner par la photothérapie dynamique, le médicament peut être une crème, ou une injection. Après application ou injection du médicament, il vous sera demandé de rentrer chez vous et de revenir dans quelques heures ou quelques jours. Cela donnera au médicament une chance de s’accumuler dans les cellules anormales.

Traitement par la lumière

Plus tard, vous devrez retourner à l’hôpital ou à la clinique pour le traitement léger. Une lampe ou un laser sera alors placé sur la zone de traitement pendant environ 10 à 45 minutes. Pour une photothérapie dynamique pour les poumons par exemple, on introduira un endoscope (un petit tube flexible avec une lumière à l’extrémité) dans votre corps. Parfois, un anesthésique local peut être utilisé pour engourdir la zone à traiter. Le médecin peut aussi vous donner des médicaments pour vous aider à vous détendre durant l’intervention.

Après le traitement, la zone sera couverte par un pansement qui devrait rester en place pendant environ une journée. La durée exacte sera précisée par votre soignant. Essayez d’éviter de gratter ou de frapper la zone traitée, et gardez-la aussi sèche que possible. Une fois qu’il est conseillé d’enlever le pansement, vous pouvez vous laver et vous baigner normalement, à condition de sécher la zone soignée par photothérapie dynamique en la tapotant doucement. Un rendez-vous de suivi à l’hôpital ou à la clinique sera organisé pour évaluer si le traitement a été efficace et décider s’il doit être répété. En fonction du diagnostic fait en amont, le médecin est en capacité de déterminer si la tenue d’une séance supplémentaire est pertinente. Il décidera aussi de la fréquence des soins. Il faut généralement compter entre 2 et 6 semaines pour que la zone soit complètement guérie, selon la partie du corps concernée et la taille de la zone.

Photothérapie dynamique : risques et effets secondaires

La photothérapie dynamique peut générer une sensation de brûlure ou de picotement. Votre peau ou vos yeux peuvent être sensibles à la lumière du soleil et aux lumières intenses de l’intérieur pendant un certain temps. Parlez à votre équipe soignante des précautions à prendre pour protéger vos yeux et votre peau pendant cette période.

Les autres effets secondaires potentiels dépendent de la zone traitée. Si votre peau est traitée, elle peut devenir rouge, gonflée ou cloquée pendant quelques jours avec l’apparition d’une croûte qui disparaît au bout d’une semaine environ ou un peu plus. Parfois, elle peut devenir légèrement plus foncée ou plus claire. La photothérapie dynamique de la bouche, de l’œsophage et des poumons peut provoquer de la toux, des difficultés à avaler (dysphagie), une respiration douloureuse ou un essoufflement. Ces phénomènes sont généralement temporaires.