Que faut-il savoir avant de passer à l’appareillage auditif ?

Santé Audition Que faut-il savoir avant de passer à l'appareillage auditif ?

La perte d’audition est un problème qui touche environ 10 millions de personnes en France. Ce problème entraine une incapacité à percevoir des sons et à interpréter des signaux nécessaires à la parole. Elle peut apparaitre très tôt ou à mesure que l’âge avance. Toutefois, elle peut être ralentie ou corrigée grâce à l’appareillage auditif. Mais comment savoir qu’il est temps de porter un appareil auditif ? Combien vous coûtera cette prothèse et sera-t-elle vraiment efficace ? Découvrez les essentiels à connaître sur l’appareillage dans cet article.

À quoi sert un appareil auditif ?

L’appareillage auditif est la procédure de mise en place d’une prothèse qui va compenser un problème de déclin auditif. Il s’agit d’un dispositif permettant de préserver les capacités de mémoire et de compréhension de la personne. Le cerveau s’adaptera plus vite aux soucis d’audition tout en évitant la dégénérescence de la situation.

La mise en place d’un appareil spécialisé est indispensable pour continuer à stimuler le système auditif. Cela vous évitera différents effets psychologiques de la surdité tels que le manque de confiance ou l’isolement. La personne pourra continuer ses activités quotidiennes, sans qu’elle soit gênée ou honteuse.

Utiliser un appareil permet de limiter la progression d’une perte auditive puisque l’organe va continuer à être sollicité.

À quoi sert un appareil auditif ?
Source : Shutterstock.com

Comment fonctionne-t-il ?

Un appareil auditif est un petit amplificateur de son qui est recommandé aux personnes malentendantes. Cette miniature est composée de plusieurs éléments qui pourront faire vibrer les liquides contenus par l’oreille interne. Cette action permettra de stimuler les cellules intactes et maintenir la capacité d’entendre.

Dans ce dispositif, vous avez un microphone à bande passante assez limitée. Il est aussi doté d’au moins deux entrées multidirectionnelles qui serviront à créer un effet spatial. L’appareillage auditif permettra de capter les sons afin de les transformer en signaux électriques.

L’amplificateur est le deuxième élément constitutif de la prothèse auditive. Il s’agit d’un système qui va amplifier et traiter les sons recueillis par le microphone. Ils seront ensuite transformés en série de chiffres par un convertisseur analogique digital, puis en signal électrique par un convertisseur digital analogique.

Enfin, l’appareil auditif est équipé d’un minuscule écouteur qui va changer les signaux électriques en ondes sonores. La qualité de ce dernier peut impacter sur l’amélioration de l’audition.

Pour qui est-ce ?

L’appareillage est une solution recommandée uniquement aux personnes sujettes à une perte auditive. Il n’est pas utile de porter ce dernier si vous n’avez aucun problème d’audition. Ce dispositif ne servira pas à prévenir la perte auditive, mais seulement à améliorer le confort d’écoute du malentendant. Vous pouvez acheter votre appareil auditif sur Audio Pour Tous et choisir parmi plusieurs modèles ainsi que de grandes marques.

Source : Shutterstock.com

L’appareillage auditif peut convenir, quel que soit le degré de surdité ou de l’âge de la personne. Contrairement aux craintes de beaucoup de gens, ce dispositif ne va pas avoir dégradé l’audition. Ils n’ont aucun effet négatif tant que l’audioprothésiste procède au bon réglage de l’appareil.   

Plusieurs indices vous permettent de savoir si vous avez besoin d’un appareillage auditif ou non. Parmi elles, il y a le fait de ne pas bien entendre votre entourage et que vous faites toujours répéter les autres pour comprendre. Il arrive également que vous augmentiez constamment le volume de la télévision ou de la radio et on vous le fait souvent remarquer.

Il est conseillé de vous rendre chez un professionnel de l’audition dès lors que vous n’arrivez pas à entendre certains sons. Cela peut être des chants d’oiseaux, même votre propre respiration ou juste les personnes qui parlent doucement. Soyez attentif à ces symptômes et n’hésitez pas à consulter lorsque vous remarquez des changements sur votre audition.  

Quel est le prix d’un appareil auditif ?

Avant de procéder à l’appareillage auditif, il est indispensable de connaître le prix de ce dispositif. En moyenne, le coût de ce type de prothèse est de 1500 euros. Mais ce tarif peut diminuer ou augmenter en fonction de divers critères.

Sachez que le prix de ce dispositif ne concerne pas uniquement l’appareil, mais aussi les soins et services annexes. De ce fait, lorsque vous pensez effectuer la pose d’une prothèse, vous aurez à payer pour le bilan auditif, une période d’essai et les ajustements divers. L’audioprothésiste va réaliser un test acoustique sur votre oreille malentendante. Cela permettra de mesurer votre degré d’audition ainsi que le niveau de compréhension face aux bruits.

Source : Shutterstock.com

Certains cabinets vous proposent un essai de l’appareil auditif chez vous. Cette étape va aider à déterminer si le réglage vous convient et que l’outil ne vous gêne pas. Les ajustements et les réglages de ce dispositif peuvent également être pris en compte dans ce tarif.

N’hésitez pas à demander un devis normalisé auprès du centre auditif pour obtenir les détails de la prestation inclus dans le prix de l’appareil. Ce document devra comprendre les informations sur l’appareil (classe, marque, modèle, référence, prix, durée de garantie…). Les tarifs des services complémentaires à l’appareillage ainsi que le montant des remboursements de l’Assurance Maladie devront y être précisés.

Quel est le remboursement prévu pour cet appareil ?

La réforme « 100 % santé » mise en place par le gouvernement français permettra d’avoir un meilleur remboursement de ces soins. S’équiper en appareil auditif en 2020 ne sera aussi cher qu’auparavant :

  • Pour un patient de moins de 20 ans, vous bénéficierez au maximum de 1400 € de remboursement par oreille ;
  • Pour un patient de plus de 20 ans, la sécurité sociale remboursera 350 € par appareil auditif. Cela permettra de réduire le reste à charge, initialement à 1300, à 800 € ;
  • Un patient souffrant de cécité, le remboursement de la part de la sécurité sociale est de 1400 € par oreille.

Pour ce qui est de l’entretien et des accessoires de vos appareils auditifs, la sécurité sociale prévoit 10,5 € par an pour les piles 312. Cette allocation forfaitaire annuelle peut augmenter à 15 € pour les piles 10 et baisser à 7,50 € pour les piles 13 ou 4,50 € pour les piles 675.

L’appareillage auditif peut également être remboursé par votre couverture Maladie Universelle. Cette aide prévoit une prise en charge intégrale de cette aide auditive grâce au Tiers Payant.

La Mutuelle ou la complémentaire santé peut aussi prendre en charge une partie des frais d’appareillage. Le montant de cette aide peut correspondre à un pourcentage de la base octroyé par la sécurité sociale. Mais il peut aussi être calculé en fonction d’un forfait ou dépendre du Ticket modérateur. Dans ce cas, vous bénéficierez de 140 € par appareil.

Source : Shutterstock.com

Quelle est la durée de vie d’un tel appareil ?

La longévité d’une prothèse auditive va dépendre de plusieurs facteurs. Il peut s’agir de la marque de l’appareil, de la qualité de fabrication, mais aussi de son entretien. Mais en moyenne, les professionnels estiment cette durée de vie de l’appareil auditif à 5 ans.  

Sachez que la forme de votre aide auditive peut aussi impacter sur sa durée de vie. Une prothèse de type contour d’oreille et un autre intra-auriculaire n’ont pas la même utilisation ni le même entretien. Le premier se pose dans la coque située derrière le pavillon de votre oreille. Le second est logé au creux de l’oreille et subit un niveau d’humidité plus élevé. Il peut être plus fragile puisqu’il est plus exposé. Mais, quel que soit le modèle, un appareil étanche ou submersible sera plus résistant comparé à un modèle classique.

Le nettoyage régulier de votre appareil auditif va aussi aider à prolonger sa longévité. Il est indispensable de demander des conseils d’entretien à votre prothésiste spécialisée. Pour entretenir votre aide auditive, vous pourrez avoir besoin d’un spray nettoyant, des pastilles déshydratantes, des kits de déshumidification ou d’un simple chiffon doux.

Faut-il changer les piles d’un appareil auditif ?

Les prothèses auditives fonctionnent pour la plupart grâce à différents types de piles. De ce fait, leur autonomie peut varier selon de l’utilisation et des réglages. Le changement des piles sera indiqué par une fonctionnalité d’alerte mise en place par les fabricants. Toutefois, il existe des équipements d’aides qui sont désormais rechargeables. Elles ne demandent pas de changement de pile, mais il faudra vous rappeler de les recharger.  

Source : Shutterstock.com

Quand faut-il changer d’appareil ?

La pose d’un appareil auditif devra répondre à un souci au niveau de l’audition. Puis, prenez en compte de l’évolution de ce problème et vous rendre chez votre ORL. Un renouvellement de ce dispositif d’aide est généralement prescrit par ordonnance par le professionnel. Ce changement de prothèse est préconisé tous les 2 ou 4 ans.

Lorsque vous portez ce type d’équipement, il est indispensable de faire un contrôle régulier. Celui-ci est à réaliser tous les 6 mois au moins. Mais si vous êtes mal à l’aise ou que votre audition ne s’améliore pas malgré la prothèse, n’hésitez pas à vous rendre chez l’audioprothésiste ou votre médecin. Il en est de même si vous remarquez que l’amplification de l’appareillage auditif n’est pas au point.

Il est aussi indispensable de penser à remplacer cet équipement lorsqu’il présente un dysfonctionnement. Il peut s’agir d’un composant qui se détache ou qui est cassé, ainsi que des sifflements et des pannes fréquentes.

Un nouveau test auditif sera programmé pour connaître l’évolution de la perte d’audition. Cette évaluation permettra ensuite de définir de nouveaux réglages pour votre prothèse auditive. À partir de 2 ans d’appareillage, ce renouvellement est également pris en charge en partie par la Sécurité sociale.

Peut-on régler le son d’un appareil auditif ?

Il est tout à fait possible de régler le son d’une prothèse auditive lorsque celle-ci n’est pas adaptée. Le réglage est aussi envisageable si vous n’êtes pas confortable avec ce dispositif. Par contre, cette action devra être effectuée uniquement par un professionnel pour éviter d’augmenter la perte d’audition.

Effectuez à un réglage auprès du cabinet ou du professionnel qui a réalisé la pose de l’appareil auditif. Le montant de cette procédure peut être payant en fonction de l’établissement ou gratuite, si elle est incluse dans le prix de la prothèse.

Peut-on régler le son d’un appareil auditif ?
Source : Shutterstock.com