Santé La busserole : Amie de vos voies urinaires

La busserole : Amie de vos voies urinaires

0
busserole

Vous vous souvenez sans doute de la cranberry, cette airelle si intéressante en cas d’infections urinaires récidivantes. Et bien, tout comme elle, la busserole a de petites baies rouges, mais ŕ sa différence, c’est dans ses feuilles qu’elle concentre ses effets thérapeutiques !

Des feuilles riches en arbutine

Dans les feuilles de busserole, partie de la plante employée en phytothérapie, est concentrée une substance, l’arbutine, à laquelle on doit sans aucun doute son intérêt dans les cas de troubles urinaires. En effet, cette substance parvient sans être dégradée jusqu’à la vessie et c’est une fois sur place que l’organisme la métabolise, la transformant en glucose et en hydroquinone, ce dernier élément étant un puissant antiseptique.

Ses indications

Si la busserole est surtout conseillée et employée en cas d’infections urinaires, les cystites en particulier, elle peut également se révéler utile en cas de :

  • Hypertrophie de la prostate
  • Incontinence urinaire
  • Rétention d’urine
  • Calculs urinaires (mais l’aubier de tilleul est sans doute plus efficace pour cela).

Comment l’utiliser ?

Si vous savez la reconnaître et qu’un arbuste pousse chez vous ou dans une nature préservée de la pollution, faites provision de feuilles durant l’été pour les faire sécher. Vous les utiliserez ensuite en décoction. A défaut, on trouve très facilement la busserole sous forme de teinture-mère ou de gélules, pure ou bien associée à d’autres substances naturelles bénéfiques pour les voies urinaires. N’utilisez pas la busserole plus de 10 jours d’affilée pour éviter les maux d’estomac.

Les autres noms de la busserole d’après Wikipedia : Raisin-d’ours commun, Raisin d’ours ou Busserole Arctostaphylos uva-ursi L

Partager
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.