Santé Plantes médicinales info et bienfaits, vertus et contre-indications

Plantes médicinales info et bienfaits, vertus et contre-indications

0
plante médicinale

Depuis toujours, les plantes médicinales ont fait partie de la médecine traditionnelle. Au fur et à mesure que le temps avance, de nouvelles découvertes ont été faites pour améliorer leur efficacité à soigner les maladies. Les plantes médicinales ont-elles toutes des vertus ? Dans quels cas les plantes médicinales deviennent-elles un danger pour la santé ? Voici tout ce que vous devez savoir à propos des plantes médicinales !

Qu’est-ce qu’une plante médicinale ?

Par définition, une plante médicinale est une plante utilisée pour ses propriétés thérapeutiques. Les plantes médicinales sont très nombreuses et chacune d’elles possède ses propres vertus. Au moins une partie de ces plantes (tige, racine, feuille…) doit être utilisé pour la médecine, pour se soigner. On mesure l’efficacité d’une plante médicinale grâce aux nombreux principes actifs et composés qui la constituent, qui peuvent être très variés selon l’espèce en question.

Les plantes médicinales sont nombreuses et la liste est longue. Voici quelques exemples de troubles de la santé que soignent les plantes médicinales : la fièvre (tilleul), ta toux (eucalyptus), les douleurs (chanvre), les troubles de l’humeur (cacao), les troubles de la digestion (absinthe), la constipation (lin), etc.

Les bienfaits et vertus des plantes médicinales

Si les plantes médicinales sont aujourd’hui au centre de toutes les attentions, c’est sans aucun doute grâce à ses vertus. Chaque plante médicinale possède ses propres vertus, que les spécialistes lient ensuite avec la médicine naturelle. Voici les vertus de quelques plantes médicinales connues de tous :

  • La camomille : soigne les troubles digestifs (diarrhée, ulcère gastrique, inflammation de l’estomac…), combat l’anxiété, soulage les maux de gorge ;
  • L’ortie : soulage les inflammations, combat les rhumatismes, un excellent diurétique ;
  • Le tilleul : calmant, sédatif, aide à la relaxation et à la détente ;
  • La lavande : de très bonnes vertus relaxantes, antiseptiques, antispasmodiques ;
  • La menthe : agit contre l’insomnie, lutte contre les troubles digestifs, permet de décongestionner les voies respiratoires, contre la mauvaise haleine ;
  • Le ginseng : améliore les capacités physiques et mentales, combat la fatigue, soigne les troubles de la concentration et l’épuisement ;
  • Le thym : possède des vertus antiseptiques, antimicrobiennes et antivirales, soulage les inflammations ;
  • L’artichaut : agit contre les troubles du système hépatobiliaire, soigne la mauvaise digestion ;

Attention, il est fortement déconseillé de faire l’automédication. Même après avoir lu cet article, vous devez consulter un pharmacien ou un spécialiste en médecine naturelle avant de prendre toute plante médicinale, quelle que soit la forme sous laquelle est présentée (gélule, pilule, poudre, voie cutanée, compléments alimentaires, etc.).

Les contre-indications à l’usage de plantes médicinales

Aujourd’hui, les Français ont de plus en plus tendance à se tourner vers les plantes médicinales, qui sont connues pour traiter les maladies. Mais les plantes médicinales, qu’elles soient sous la forme de poudre, de gélule ou d’infusion, sont-elles inoffensives ? Il est important de savoir que les plantes médicinales présentent des contre-indications. Elles peuvent en effet faire l’objet d’interactions et présenter des effets indésirables qui leur sont propres, voire constituer un réel danger pour votre santé lorsque les contre-indications ou les dosages ne sont pas respectés.

De ce fait, il est toujours important de suivre la prescription d’un phytothérapeute, d’un naturopathe ou d’un pharmacien, et ne surtout pas pratiquer d’automédication. Il est aussi faux de penser que doubler la dose recommandée accroît l’effet recherché et que cela n’aura aucun impact néfaste sur la santé, car il s’agit de produits naturels.

Penser que les plantes médicinales n’ont toujours que des effets positifs sur la santé est aussi faux. En effet, plusieurs contre-indications et risques insoupçonnés ont déjà été recensés par les spécialistes en la matière, d’où l’importance vitale de consulter un médecin avant de prendre n’importe quelle plante médicinale.

Par exemple le millepertuis, une herbacée connue pour ses légers effets antidépresseurs neutralisent les effets de la pilule contraceptive, ce qui expose certaines femmes à des risques de grossesse non désirée. Nous pouvons aussi citer le fameux aloe vera dont le suc (liquide jaune) présente un puissant effet laxatif, les gélules de ginkgo qui ont des interactions avec les traitements contre le cancer (ex. la chimiothérapie) et qui neutralisent les effets de ces derniers.

Partager
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.