Santé Rafraichisseur d’air : comment rester au frais pendant la canicule

Rafraichisseur d’air : comment rester au frais pendant la canicule

0
canicule rafraichisseur d'air

On est tous au courant de la canicule qui envahit toute la France. Quand cela devient insupportable, on est amené à chercher une solution qui rentre dans le budget. Justement, le rafraîchisseur d’air s’avère être une option très prisée pour plusieurs raisons. En tout cas, il s’adresse à tous ceux qui veulent vivre en paix malgré la chaleur étouffante de l’été.

Comment fonctionne un rafraîchisseur d’air ?

Le rafraîchisseur d’air fait carrément descendre la température dans une pièce. Alors que le ventilateur se contente de diffuser de l’air froid. C’est la raison pour laquelle le premier produit est plus intéressant. L’air aspiré par l’appareil est rafraîchi par le biais de l’eau s’évaporant contenu dans son réservoir.

Ensuite, l’air nouvellement traité est diffusé dans toute la pièce. Ainsi, l’atmosphère devient plus légère sans pour autant virer au choc thermique. Le rôle de l’eau est d’humidifier le tampon à refroidissement continuellement. Comme ça, l’air diffusé devient humide sous l’effet du vent. De ce fait, l’appareil doit avoir une place loin des meubles et des autres accessoires sensibles à l’eau.

Quels sont ses avantages ?

Au vu du fonctionnement du rafraîchisseur d’air, on peut en déduire sa facilité d’utilisation. En effet, aucune installation n’est nécessaire car l’appareil fonctionne sur secteur. Ainsi, il suffit de brancher la machine pour la mettre en marche. Son principe fait qu’il ne demande aucune issue pour une quelconque évacuation. A la place, il faut remplir l’eau à chaque utilisation. Selon la capacité du rafraîchisseur d’air, il peut consommer 10 à 15 litres d’eau par jour. En ce qui concerne l’entretien de l’appareil, seul le réservoir d’eau a besoin d’être nettoyé régulièrement.

Etant donné qu’il s’agit d’un engin mécanique, il n’y a aucun risque de panne tout au long de sa durée de vie. Mais ce qui intéresse le plus les gens c’est sa faible consommation d’énergie. Pendant qu’il est en marche, il n’a pas besoin de plus de 100 Watts pour s’alimenter. En parallèle, son prix d’achat est parfaitement dans les normes. En outre, le rafraîchisseur d’air appuie les respectueux de l’environnement avec son usage tout à fait écologique. Le fait est qu’il n’émet aucun produit chimique lui fait gagner un point de ce côté. Comme un ventilateur, il est amovible. Il peut être déplacé partout dans une pièce. D’autant plus qu’il n’est pas du tout encombrant et trouve facilement une place entre tous les meubles et appareils de la maison. Comparé au ventilateur, le rafraîchisseur d’air est plus commode dans le sens où il fait régresser la température dans la chambre. Ce qui fait qu’il procure davantage de sensation de bien-être.

Comment l’entretenir ?

Non seulement le rafraîchisseur d’air est simple d’utilisation mais il n’est pas non plus capricieux lors de l’entretien. Afin de maintenir un certain niveau d’hygiène, vous avez besoin d’un peu de nettoyage de temps à autre. Aucune action ne peut être entamée sans que l’appareil soit débranché de la prise d’alimentation. Le nettoyage se fait par le biais d’un tissu qui enlève toutes les saletés qui s’y trouvent.

Le tampon d’humidification a besoin de plus d’attention car c’est l’élément le plus important de l’appareil. Il doit être lavé une fois par mois. C’est utile afin d’éviter la diffusion de calcaire ou de microbes qui sont la cause des diverses réactions allergiques. Seul le réservoir peut être nettoyé avec du savon. L’utilisation d’une éponge est dans ce cas plus judicieuse. La raison est que le bac est susceptible de contenir des déchets au cours de l’usage. Le filtre à air est aussi concerné par l’entretien.

Rafraichisseur d’air : comment rester au frais pendant la canicule
Notez cet article
Partager
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.