Seniors Divorcer après 60 ans: de plus en plus de séniors sautent le...

Divorcer après 60 ans: de plus en plus de séniors sautent le pas

0

Le nombre de couples de plus de 55 ans qui se séparent a augmenté de plus de 50% en 4 ans. Une fois les enfants partis, les couples âgés hésitent moins qu’auparavant à rompre quand, arrivés l’âge de la retraite

Qu’est-ce qui pousse le troisième âge, aujourd’hui plus pimpant que jamais, à se bouder jusqu’au divorce ? L’envie de reconstruire une nouvelle vie ? Ou celle de rompre avec l’ancienne ? Un phénomène récent, en pleine ampleur, reflet des exigences de chacun dans sa propre existence.

Des raisons de divorce variées

divorce 60 ansLe retrait de la vie professionnelle, tout d’abord, est une étape souvent difficile à amorcer. Le travail n’est plus un prétexte pour éviter de se rencontrer et de se parler. Les époux se retrouvent face à face, forcés à faire des choix communs, ce qu’ils supportent parfois mal. Les enfants ne sont plus au foyer et la retraite ne s’avère pas toujours aussi idyllique qu’ils l’avaient imaginé.

 

 

Autre raison : l’évolution des femmes.

Celles qui ont aujourd’hui une soixantaine d’années ont été les premières à travailler. Habituées une certaine indépendance intellectuelle et financière, elles sont à l’origine des 3/4 des demandes actuelles de divorce.

Relativisons

Chez les septuagénaires, on se sépare plus que jamais. C’est vrai ! Mais soyons objectifs : le nombre de divorces des plus de 50 ans ne représente que 10% des 120 000 divorces prononcés par an. Ce sont donc bien toutes les tranches d’âge qui sont concernés par ce malaise. Cette anecdote médiatique n’est qu’un arbre qui cache la forêt de tous les foyers qui volent en éclat chaque année.

Divorcer après 60 ans: de plus en plus de séniors sautent le pas
5 (100%) 1 vote
Partager
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.