Sexualité La pilule du lendemain : Comment l’utiliser ?

La pilule du lendemain : Comment l’utiliser ?

0
pilule du lendemain

Qu’est-ce que c’est qu’une pilule du lendemain ?

C’est un contraceptif d’urgence, à prendre comme une pilule normale c’est-à-dire avec un verre d’eau, après un rapport sexuel non protégé après lequel : le risque d’éjaculation est élevé et de ce fait, le risque de tomber enceinte par la même occasion l’est aussi.

C’est une petite pilule blanche de très petite taille et de simple composition. Normalement, une plaquette n’est constituée que d’une seule pilule. C’est donc un traitement de très courte durée qui nécessite d’être suivi dans les plus brefs délais et dans des conditions très strictes, après un rapport.

Où acheter la pilule du lendemain ?

La pilule du lendemain peut facilement être trouvée et achetée en pharmacie sans ordonnance médicale. Pour les mineurs, c’est gratuit et anonyme. De même, dans des centres de planning familial, ou auprès d’un médecin il est facile d’en avoir.

En effet, au cours des programmes de sensibilisation des jeunes, les collèges et les lycées distribuent gratuitement et anonymement ce genre de pilules auprès des adolescentes en âge d’avoir des rapports sexuels. La prévention est de mise, car les grossesses non désirées font souvent figures de cas social dans la société actuelle.

Quelle pilule choisir ?

Les procédés de pharmacologie se développent de jour en jour et sur le marché des médicaments, il existe désormais plusieurs sortes de pilules du lendemain dont la composition et la prise diffèrent d’une pilule à une autre. Les pilules classiques sont désormais disponibles en plus d’autres pilules améliorées. Il est par conséquent devenu difficile de faire un choix posé parmi toutes ces pilules du lendemain dont les notices disent presque toutes la même chose.

En somme, en grande majorité, les pilules du lendemain possèdent une appellation différente en fonction du fabricant ou du laboratoire qui les fabrique. Sur le marché européen, les pilules EllaOne et Norlevo sont les plus connues.

Comment agit-elle sur le corps ?

Le procédé médical d’action de ces pilules est très simple, et peut être résumé en une phrase : « Elles précipitent les règles en avance ». En effet, après un rapport sexuel, pour empêcher le fait que le processus de fécondation d’un spermatozoïde et d’un ovule ne se fasse, la pilule du lendemain libère des éléments chimiques dans l’organisme qui provoquent l’arrivée des règles en avance par rapport à votre cycle menstruel habituel. Prendre une pilule du lendemain dérègle totalement votre cycle pendant un moment. Par ailleurs, il est à noter que prendre une pilule du lendemain ne protège pas contre les risques liés aux MST.

Comment prendre une pilule du lendemain ?

C’est très souvent inscrit sur la notice de l’emballage : une pilule du lendemain est à prendre dans les 72 heures à compter du dernier rapport sexuel non protégé entrepris. En fonction de la pilule choisie, cette mesure peut s’étendre jusqu’à 5 jours.

Cette recommandation est également valable pour le cas d’un rapport sexuel protégé, mais non sécurisé c’est-à-dire que le préservatif s’est cassé ou que d’autres situations nécessitent de recourir à l’usage de la pilule. En cas de doute, il est toujours préférable d’avoir une pilule du lendemain à portée de main pour ne pas avoir de surprise quelque temps après.

En effet, passer le délai de 72 heures ou de 120 heures, il est inutile de prendre une pilule du lendemain. Celle-ci ne produira plus d’effets. À ce moment, seul un test de grossesse peut confirmer si vous êtes enceinte ou non.

Quels sont les effets secondaires redoutés ?

Les effets secondaires redoutés sont « presque » les même que pendant l’arrivée des règles, c’est-à-dire : règles abondantes, cycle menstruel décalé, envie de vomir, parfois baisse légère de la température corporelle ou hausse en fonction des cas. Les effets secondaires des pilules du lendemain ne sont pas à craindre. Il est normal que les pilules du lendemain produisent des effets souvent indésirables sur le corps, car c’est ainsi qu’elles agissent. Ces effets secondaires ne durent qu’un temps. Passé deux cycles menstruels, tout redevient normal.

Cependant, en fonction de la pilule choisie, il faut bien lire la notice d’emploi. Si certains effets ne sont pas mentionnés et qu’ils persistent chez un patient il est de rigueur de consulter un médecin ou un gynécologue dans l’immédiat.

La pilule du lendemain : Comment l’utiliser ?
5 (100%) 1 vote
Partager
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.