Sexualité Éjaculation précoce : les raisons et les solutions

Éjaculation précoce : les raisons et les solutions

0
ejaculation precoce

A l’instar de l’impuissance, les problèmes d’éjaculation précoce consistent un tabou dont malheureusement beaucoup d’hommes n’osent pas parler. Pourtant, les solutions existent et sont nombreuses ! S’il est vrai qu’on ne sait totalement ce qui peut conduire à des problèmes d’éjaculation précoce, plusieurs raisons ont été identifiées, et des solutions ont été mises en place, à la fois d’ordre psychologique et médicamenteuse. Tour d’horizon des causes de l’éjaculation précoce, et des réponses à y apporter.

Éjaculation précoce et manque de confiance en soi

Le sexe est aussi tabou qu’il est un marqueur ; l’impératif social « d’assurer au lit » fait parfois stresser beaucoup d’hommes qui ont peur de ne pas être à la hauteur, pouvant parfois amener au cauchemar de l’éjaculation précoce. Et parfois, des partenaires peu complaisants peuvent (in)volontairement enfoncer le clou en vous faisant des remarques déplacées.

Un soutien est dans ce cas nécessaire : si la réponse peut être médicamenteuse (voir ci-dessous), elle peut également être psychologique. Pour traiter les causes de l’éjaculation précoce, il peut être intéressant de consulter des spécialistes qui travailleront sur les sources de vos angoisses, et ainsi améliorer votre problème d’éjaculation précoce.

Le manque d’expérience influence-t-il l’éjaculation précoce ?

Il est largement répandu que ce serait principalement l’âge qui conduirait à l’éjaculation précoce ; mais en réalité, celle-ci est souvent davantage liée à un manque d’expérience sexuelle. Cela peut donc toucher aussi bien des jeunes que des personnes ayant la quarantaine ou la cinquantaine, car l’éjaculation précoce va venir d’une angoisse liée au rapport sexuel lui-même. Il s’agit là d’une affirmation psychiatrique bien connue, mais le meilleur moyen de soigner ses angoisses consiste à se confronter aux situations que l’on estime angoissante. Ne vous enfermez pas à cause de l’éjaculation précoce, et « pratiquez » !

Les causes de l’éjaculation précoce : et si c’était notre biologie ?

Parfois, le corps connaît des dérèglements biologiques et physiologiques, à la suite d’évènements extérieurs ou non. Comme on a pu le voir, l’éjaculation précoce est souvent liée à des causes d’anxiété, mais l’anxiété est elle-même gérée par le cerveau ! Il se peut donc que vous ayez des niveaux anormaux de neurotransmetteurs ou d’hormones, qui peuvent être diagnostiqués médicalement. De manière plus large, les spécialistes pointent souvent des défaillances du système éjaculatoire, de la thyroïde ou de la prostate.

Une solution médicamenteuse recommandée : le Priligy

Les cas d’éjaculation précoce peuvent se décliner entre des cas primaires (éjaculation précoce qui survient à chaque rapport) et les cas secondaires (l’éjaculation précoce ne survient que par épisodes). Dans les deux cas, les problèmes d’éjaculation précoce peuvent avoir une réponse médicamenteuse, comme le Priligy.

priligy

Grâce à son principe actif, la dapoxétine, le Priligy agit directement sur les causes de l’éjaculation précoce. Il va ainsi agir directement sur votre cerveau en l’aidant à libérer un taux élevé de sérotonine : cette substance agit directement sur les centres nerveux ainsi que sur l’anxiété, et permet de faire temporairement disparaître ces troubles durant l’acte. S’il faut compter une heure pour que les effets soient maximaux, leur durée est en revanche de 6 à 8 heures : de quoi oublier vos problèmes d’éjaculation précoce et apprécier les rapports sexuels sans aucune crainte !é

Éjaculation précoce : les raisons et les solutions
4.5 (90%) 2 votes
Partager
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.