Qu’est-ce qu’un bridge dentaire ?

Santé Dents Qu'est-ce qu'un bridge dentaire ?

Dans la bouche, les dents doivent naturellement former un ensemble cohérent, homogène et stable. Cependant, il arrive souvent qu’on en perde une ou plusieurs à la suite d’un accident ou d’un choc. Cela crée un vide qui provoque de nombreux désagréments : douleurs, gêne à sourire, problèmes de mastication… Toutefois, on peut y remédier en adoptant plusieurs solutions comme la pose d’un bridge dentaire.

C’est quoi un bridge dentaire ?

L’absence d’une ou plusieurs dents laisse un vide. Généralement, le secteur vide est encadré par des dents sur lesquelles il est possible de fixer une dent artificielle en suspension. C’est le principe du bridge, un mot anglais qui signifie pont. En effet, le bridge dentaire est une prothèse dentaire que le chirurgien-dentiste fixe en lieu et place des dents absentes dans la bouche de son patient.

La prothèse s’appuie donc sur des dents voisines (piliers) à une ou plusieurs dents manquantes. Son apparence et son fonctionnement sont très proches de ceux d’une vraie dent. En somme, ce soin dentaire offre de nombreux avantages :

  • Il peut remplacer plusieurs dents à la fois ;
  • Il passe inaperçu ;
  • Il est esthétique.

On recommande donc la pose de cette prothèse à toutes les personnes à qui il manque une ou plusieurs dents. Car, un sourire édenté n’est pas séduisant. De plus, les problèmes d’élocution et de mastication peuvent vous pourrir l’existence.

shutterstock

Quelle est la durée de vie d’un bridge dentaire ?

Le bridge dentaire n’est pas un produit éternel. Sa durée de vie dépend en réalité du modèle choisi. D’une manière générale, la prothèse a une durée de vie de 5 à 20 ans. Toutefois, plusieurs éléments peuvent compromettre la longévité de votre pont dentaire : les chocs, le mauvais entretien, les défauts de conception. Des facteurs d’ordre biologique peuvent également affecter la durée de vie de votre prothèse. On peut citer entre autres la bruxomanie (grincement des dents pendant le sommeil) et les maladies qui touchent les os qui supportent les dents.

Quel est le prix d’un bridge ?

Le prix d’un bridge dentaire dépend de plusieurs paramètres comme :

  • Le matériau de fabrication,
  • Le type de prothèse ;
  • Les honoraires du praticien ;
  • Le coût des soins et examens éventuels.

Le bridge collé est le moins économique, soit un prix compris entre 760 et 1150 euros pour la pose. Cependant, la Sécurité sociale ne prend pas en compte cette charge. Les bridges sur couronne et implant sont les plus chers. Si vous souhaitez poser un pont dentaire avec 3 couronnes, vous devez débourser entre 1200 et 1700 euros.

S’il s’agit d’une prothèse sur implant, il faut prévoir entre 650 et 700 euros. Si d’aventure, le praticien devait vous fixer un bridge dentaire complet avec 12 couronnes et 6 implants, il faudrait penser à payer entre 12 000 et 15 000 euros. Si les praticiens sont libres de fixer les prix de leur prestation, ils doivent néanmoins dresser un devis. Vous devez savoir que les assurances ne prennent en charge qu’une partie des dépenses. Enfin, le technicien peut réaliser des soins et examens préalables avant la pose de votre prothèse. Il faut donc prévoir un supplément.

Comment est fait un bridge dentaire ?

La pose d’un bridge dentaire doit être effectuée par un chirurgien-dentiste. L’opération s’étale sur 2 ou 3 rendez-vous. Avant la pose de la prothèse, le dentiste se chargera de soigner si nécessaire la zone qui abrite la dent absente. Il réalise ensuite des examens afin d’extraire la racine de la dent absente. Puis, il prend soin de tailler les dents voisines pour obtenir une forme idéale.

Au 2 ème rendez-vous, le praticien réalise une empreinte dentaire en utilisant une pâte qu’il pose sur votre mâchoire. Cette opération lui permet de modéliser votre prothèse qu’il expédiera au prothésiste. C’est ce dernier qui se chargera de fabriquer l’armature de votre bridge dentaire.

Au 3e rendez-vous, le chirurgien-dentiste procèdera à la pose du bridge. Il prend soin de vérifier que vos dents s’imbriquent parfaitement bien. Il pourra à cette étape faire des ajustements en retaillant les piliers. Mais, vous ne devez sentir aucune gêne. Le praticien doit donc s’en assurer. Ensuite, il fixe la prothèse temporairement pendant une durée de 2 semaines. Pendant cette période, il pourra également procéder à des ajustements avant de fixer définitivement le bridge dentaire.

Quels sont les différents types de bridge ?

Il existe de nombreux types de bridges :

  • Le bridge conventionnel ;
  • Le bridge collé ;
  • Le bridge sur implant ;
  • Le bridge complet.

Le bridge conventionnel ou traditionnel reste le plus populaire et le plus adéquat lorsqu’on ne peut pas poser des implants. Ce type de prothèse est fabriqué en or ou en céramique ou un mélange des deux matières. On l’utilise pour remplacer une ou 2 dents. Toutefois, la pose de ce bridge dentaire nécessite préalablement un meulage ou une dévitalisation des dents piliers. Cette prothèse dentaire ne peut être retirée après sa pose. Et, sa durée de vie est d’environ 15 ans. Le bridge collé est généralement utilisé pour remplacer une seule dent.

Dans ce modèle, il n’est pas question de toucher aux dents voisines. On fixe simplement la fausse dent sur le bord intérieur des piliers afin de combler l’espace. Ce type de prothèse est facile à poser et moins coûteux. Il se décolle généralement après 5 ans, mais on peut le recoller.

Quant au bridge sur implant, il devient nécessaire lorsqu’il n’y a pas de dents voisines dans le secteur vide. Le praticien se charge alors de poser des implants aux emplacements des piliers absents avant de poser la prothèse dentaire. Enfin, le bridge dentaire complet est utilisé pour remplacer toutes les dents du haut ou celles d’en bas.

Vous pouvez en savoir plus sur le remboursement des bridges dentaires directement sur le site du gouvernement : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33956