Comment lutter contre l’insomnie ?

0
Comment lutter contre l’insomnie ?
Source : shutterstock.com

Vous avez du mal à vous endormir ? Des réveils nocturnes perturbent vos nuits et vous passez vos journées à somnoler et à lutter contre la fatigue ? Vous souffrez probablement d’insomnie. Ce trouble du sommeil apparaît assez facilement et peut avoir de nombreuses conséquences physiques, psychiques et sociales, mettant votre santé et votre vie en jeu. Découvrez comment lutter contre l’insomnie.

Quelles sont les causes de l’insomnie ?

L’insomnie est un trouble du sommeil répandu, mais qui n’est pas à prendre à la légère. Les causes de l’insomnie sont d’ailleurs variées :

  • psychologiques : stress, angoisse et dépression sont à l’origine des insomnies les plus courantes ;
  • physiologiques : régime alimentaire copieux, prise d’excitants (alcool, café, psychotropes) et de tabac, activités physiques ou stimulations trop tardives ;
  • pathologiques : l’insomnie peut être liée à une maladie et à ses symptômes (fièvre, troubles intestinaux, douleurs physiques, toux, etc.) ;
  • environnementales : lieu de sommeil bruyant et / ou trop lumineux, matelas et linge de lit de mauvaise qualité, horaires de travail décalés, température de la chambre à coucher inadaptée (18°C conseillés), etc.

Si vous avez du mal à vous endormir, que vous vous réveillez plusieurs fois par nuit et par semaine, et que le matin vous vous levez aux aurores, il est possible que vous souffriez d’insomnie. Celle-ci peut être :

  • occasionnelle et passagère : déclenchée par un événement perturbant récent (changement de travail, déménagement, dispute, deuil), à un stress passager, à des habitudes alimentaires modifiées, etc. ;
  • persistante et durable : si elle se répète plusieurs fois dans la semaine et pendant au moins 3 mois consécutifs, l’insomnie devient chronique. Consultez rapidement un médecin.
Quelles sont les causes de l'insomnie ?
Source : shutterstock.com

Quelles conséquences cela peut avoir ?

Les conséquences de l’insomnie se répercutent dans la vie quotidienne et sur la santé en général. Le manque de sommeil provoque des somnolences et de la fatigue au cours de la journée du lendemain, et ainsi de suite. Vous risquez également de présenter :

  • des maux de tête ;
  • des signes de nervosité ;
  • des troubles du comportement (irritabilité, tristesse, difficulté de concentration et de mémorisation, perte d’efficacité) ;
  • des troubles de la vigilance, pouvant devenir gravissimes si vous conduisez, augmentant ainsi le risque d’accident de la route ;
  • une réduction des hormones de croissance, très importantes dans le développement de l’enfant, mais également dans le maintien de la forme physique de l’adulte (diminution de la masse musculaire, de l’endurance, du cardio, de la qualité du système sanguin, prise de poids, etc.) ;
  • une augmentation du taux de cortisol (qui se produit normalement après 60 ans), augmentant le stress et l’hypertension et affaiblissant la mémoire ;
  • des risques plus importants de développer d’autres maladies telles que le diabète et l’obésité principalement. Le manque de sommeil diminue l’efficacité du système immunitaire, favorise les fringales et influe sur une perte partielle de la matière grise du cerveau.
Quelles conséquences cela peut avoir ?
Source : shutterstock.com

Comment résoudre le problème d’insomnie ?

Comme nous l’avons vu, l’insomnie peut être liée à votre qualité de vie. Pour vous assurer une nuit sereine et reposante, veillez déjà à : 

  • choisir un couchage de qualité, comme le matelas Emma idéal pour passer une nuit confortable ;
  • ne pas consommer trop d’excitants dans la journée et la soirée ;
  • éviter les stimulations tardives (jeux, télévision, discussion importante) ;
  • manger léger le soir et prendre du temps pour la digestion ;
  • aérer la chambre à coucher chaque jour ;
  • favoriser les activités relaxantes (lecture, musique apaisante, méditation, etc.) ;
  • trouver un rythme et un cycle de sommeil adapté et régulier ;
  • dédier la chambre au sommeil et à un environnement relaxant et reposant : rangez-la, redécorez-la dans des tons apaisants… ;
  • éviter les siestes en journée et pratiquer une activité physique régulière ;
  • tenir un journal ou un agenda du sommeil pour analyser différents facteurs de la nuit pendant au moins 2 semaines (heure de coucher / de lever, temps de sommeil, réveils nocturnes, rêves et cauchemars, ressentis, etc.).

Si vous ne parvenez toujours pas à trouver le sommeil, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou un spécialiste qui pourra alors vous prescrire certains somnifères ou décontractants, bien que la prise de médicaments ne soit pas une solution à long terme, ou vous diriger vers un psychologue notamment.

L’insomnie est un trouble sanitaire qui impacte la vie quotidienne des malades. Il est important de la diagnostiquer rapidement pour en trouver l’origine et mettre en place un traitement adapté au patient (naturel, médicamenteux ou thérapeutique) afin d’y remédier pour retrouver une qualité de vie optimale, de jour comme de nuit.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici