Kit-eSanté : la nouvelle initiative pour les professionnels de la santé

Santé Kit-eSanté : la nouvelle initiative pour les professionnels de la santé

Face à la pandémie du Covid-19, la télémédecine est devenue une pratique courante auprès des Français. D’ailleurs, la haute autorité de la santé a conçu différents documents permettant d’aider les professionnels à utiliser ces techniques médicales à distance. Kit-eSanté est également une plateforme mise en place pour faciliter l’usage de la télémédecine. Comment fonctionne-telle ? Que pouvez-vous trouver dans ces guides ? Pourquoi l’usage de ces services est-elle si plébiscitée ? Zoom sur les particularités du kit e-Santé et ses avantages pour les professionnels de la santé. 

Kit-eSanté : un espace pour se lancer dans la téléconsultation et la téléexpertise

Le site Kit-eSanté est une plateforme dédiée aux professionnels de santé libéraux qui souhaitent utiliser les méthodes d’e-santé. Pour ce faire, elle propose deux guides traitant des outils de la télémédecine, la téléexpertise et la téléconsultation.

Conçu par l’association KitMédicale, composé par différents médecins de Nantes, ce service est entièrement gratuit. Sur ce nouveau portail de la télémédecine, vous découvrirez de nombreuses ressources sur la téléconsultation et la téléexpertise. Vous pourrez également en apprendre plus sur les différents outils nécessaires ainsi que la manière dont ils devront être utilisés.

Source : Shutterstock.com

Qu’est-ce que la téléconsultation ?

Il s’agit d’une autre méthode pour consulter ses patients, sans avoir à se rencontrer physiquement. Elle est possible grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, dont internet et un système de discussion vidéo sécurisée. 

La téléconsultation est une pratique accessible à tous les médecins, qu’il soit généraliste ou spécialiste. Le patient pourra être assisté par un proche ou un autre professionnel de santé (infirmier, pharmacien…) durant cette démarche. 

Il est possible de recourir à la téléconsultation dès lors qu’un examen physique n’est pas nécessaire. Cela peut concerner l’évaluation d’un enfant malade, d’un arrêt de travail ou pour déclarer une Affection de Longue Durée. Une liste ces cas d’usage est accessible aux « téléconsultant » et aux patients.

Une téléconsultation devra être effectuée par le médecin traitant d’un patient ou conseillée par celui-ci. Il existe toutefois des cas où le recours à ce procédé n’est pas recommandé, comme lorsque le professionnel n’a pas assez de données sur le patient. 

Et la téléexpertise ?

La téléexpertise est une solution mise en place pour permettre aux médecins de partager leur connaissance avec des confrères. Dans ce cas, il y a un « médecin requérant » qui va demander l’avis d’un expert appelé « médecin requis ». Cette sollicitation est également effectuée à distance à travers des outils technologiques dédiés. 

Il est possible de faire appel à plusieurs médecins pour obtenir des informations sur une radio, un scanner ou un électrocardiogramme. Le médecin requis n’est pas obligé de connaître le patient et n’est pas sollicité en présence de ce dernier. Cette méthode est pratique puisqu’il facilite la prise en charge de ce dernier. 

D’ailleurs, la téléexpertise peut concerner toute sorte de situations médicales, à condition qu’il ne s’agisse pas d’une urgence. La réponse ou l’avis souhaité peut être rendu sous 24 à 48 h. 

Sur le site kit e-Santé, le médecin pourra consulter une FAQ composée des questions fréquentes sur la téléconsultation. Les informations fournies ont été vérifiées par des médecins généralistes tandis que les guides sont appuyés par des associations de professionnels de la santé ainsi que par l’Assurance Maladie.

Kit-eSanté : un espace pour se lancer dans la téléconsultation et la téléexpertise
Source : Shutterstock.com

Pourquoi se lancer dans de tels services ?

La mise en place des différentes méthodes de la télémédecine a beaucoup été utile dans le cas du Coronavirus. Face aux multiples gestes barrières et craintes de la maladie, se rendre chez le médecin est devenu compliqué. 

La téléconsultation, tout comme la téléexpertise permet aussi de fournir un accès au soin à tous les territoires. Elles sont aussi pratiques pour les patients que pour les professionnels de la santé. Les premiers pourront éviter de perdre du temps dans les salles d’attente tandis que les médecins pourront prendre en charge un plus grand nombre de personnes. Les deux partis vont par ailleurs limiter les coûts engendrés par les déplacements.

Ce système vous permettra également de développer votre réseau professionnel. Les jeunes praticiens pourront faire appel à des experts afin d’obtenir des conseils avisés sur le cas d’un de leurs patients. Vous pourrez ainsi augmenter votre notoriété et renforcer votre activité de médecin libéral. Dans le cas d’un pharmacien, proposer ce service lui permettra d’accompagner des patients durant la téléconsultation. 

Le site Kit-eSanté vous donne les principales informations pour vous lancer dans ces services. Il peut s’agir des outils nécessaires ou des moyens de facturations de ces consultations en ligne. Vous pourrez aussi y trouver un comparateur de services de téléconsultation. Cet outil sera essentiel pour découvrir les moyens sécurisés à votre disposition pour discuter avec vos patients. Vous aurez le choix entre les outils grand public très accessibles et des services spécialisés, gratuits ou payants. 

Le monde de demain : une médecine totalement connectée ?

Le lancement du Pacte territoire santé en 2012 a permis d’entamer le projet de réduire les déserts médicaux en France. Ce projet a intégré la mise en place et le développement de la télémédecine. Celle-ci permet efficacement de fournir des soins aux personnes qui n’ont pas de médecins à proximité.

Source : Shutterstock.com

Selon une étude récente, les actes de téléconsultation ne cessent d’augmenter et peuvent passer de 500 000 cas en 2019 à environ 1 million pour 2020. D’ailleurs, le coronavirus a participé à l’augmentation de ces statistiques. 

Parmi ces patients, il y a les personnes en situation de dépendance qui pourront bénéficier d’un maintien à domicile plus sécurisé. Ces derniers pourront recevoir une prise en charge de qualité sans avoir à se déplacer. Le fait que ces pratiques soient remboursées par l’assurance maladie peut beaucoup favoriser le choix des patients.