Seniors Zoom sur les bas de contention

Zoom sur les bas de contention

0
chaussette de contention

L’insuffisance veineuse est un mal assez répandu contrairement aux idées reçues et qui doit être traité sérieusement. Loin d’atteindre uniquement les personnes âgées, bien que cette population soit fréquemment concernée par ce problème, les voyages en avion peuvent entraîner ce type de problème et toucher n’importe qui, les femmes enceintes peuvent aussi rencontrer cette affection aussi désagréable que douloureuse. Pour y remédier, une solution simple existe : porter des bas de contention.

Quand porter des bas de contention ?

En cas d’insuffisance veineuse, porter des bas de contention ou constitue une aide efficace et simple pour réactiver la circulation sanguine et limiter les conséquences désagréables liées à cette condition. En effet, l’insuffisance veineuse va entraîner des sensations de jambes lourdes, mais aussi des varices, des œdèmes ou encore dans les cas les plus sérieux des thromboses et des phlébites, il est donc indispensable de prendre les choses en mains pour limiter ces conséquences. Si vous en faites l’expérience, il sera nécessaire de consulter un médecin ou un angiologue pour établir le degré de gravité de votre insuffisance veineuse et mettre en œuvre le traitement adéquat y compris en ce qui concerne la compression médicale donc les bas, collants et chaussettes de contention.

L’action des bas de contention

Lors d’une insuffisance veineuse le sang a du mal à être acheminé vers le cœur. Cette condition peut avoir des conséquences graves comme une embolie pulmonaire dans les cas les plus graves c’est pourquoi il est indispensable de s’en préoccuper. Utilisés comme moyen de prévention, mais aussi en complément d’un traitement médicamenteux les bas de contentions sont des accessoires médicaux qui lorsqu’ils sont prescrits par un médecin sont remboursés par la sécurité sociale. Ils agissent en réalisant une contre-pression progressive, plus forte vers la cheville et plus légère au fur et à mesure que le dispositif remonte le long de la jambe. Cette contre-pression a pour effet de réactiver les réseaux veineux superficiels et profonds pour lutter contre l’insuffisance veineuse. Il existe plusieurs niveaux de compression médicale pour répondre aux différents stades de gravité de l’insuffisance veineuse.

Les pathologies les plus graves causant entre autres des ulcères variqueux comme l’insuffisance veineuse chronique nécessiteront une compression de niveau 4. Le niveau 3 quant à lui conviendra aux insuffisances veineuses postphlébitiques. Les affections modérées se contenteront de dispositifs de contention de niveau 2. Ceux-ci sont également utilisés lors de station assise prolongée, dans le cadre d’un voyage en avion par exemple ou par une personne en fauteuil roulant. Enfin, la compression médicale de niveau 1 correspond plutôt à une volonté de prévention. Elle permet également de soulager les sensations de jambes lourdes et les débuts de varice synonymes d’insuffisance légère. Une consultation médicale permettra de faire le point sur le degré de gravité de l’insuffisance veineuse et le niveau de compression médicale adapté à son traitement. Néanmoins, il est également possible d’utiliser des dispositifs de contention dans une optique d’amélioration des performances sportives et de la récupération musculaire.

Des bas de contention pratiques qui ont du style

Étant donné l’importance de ces dispositifs et leur fréquence d’utilisation, les spécialistes de la compression ont su développer une large gamme pour répondre aux besoins de chacun. Ainsi au-delà des chaussettes de contention et des collants de contention, les fabricants ont créé des bas de contentions faciles à enfiler et à entretenir pour une utilisation au quotidien. De plus, on trouve aujourd’hui tout un éventail de choix en termes de style pour pouvoir les accorder avec chaque tenue : transparents, diaphanes, opaques ou tout simplement noirs. Équipés d’une bande autofixante, ils ne glissent pas et se maintiennent correctement sur les jambes tout au long de la journée sans difficulté pour votre confort.

Partager
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.