Sexualité Les dangers du Viagra

Les dangers du Viagra

0
viagra

Le centre de surveillance d’Upsalla (Suéde) vient d’annoncer que 616 personnes sont décédées dans le monde après avoir pris du sildénafil, mieux connu sous son nom commercial de Viagra. Face de tels risques, le ministre allemand de la Santé réclame un durcissement des règles de délivrance de la petite pilule bleue contre l’impuissance.

Selon le récent rapport suédois, 616 personnes sont décédés dans le monde après avoir pris du Viagra. Au total, 77 décès ont été recensés dans les pays de la Communauté Européenne, dont 30 en Allemagne.
Ces chiffres sont corroborés par l’Agence allemande du médicament qui rapporte que, sur 104 personnes qui ont signalé des effets secondaires après avoir pris du sildénafil, 30 sont mortes d’une complication cardiovasculaire.

Gare aux effets secondaires du Viagra

Ces données ne permettent pas d’établir formellement un lien de cause effet. Mais les médecins le savent : depuis la commercialisation du Viagra il y a 3 ans, un certain nombre de décès ont été rapportés à la suite de complications cardiaques ou de la circulation sanguine. Ces effets secondaires concernent majoritairement les hommes qui souffrent par ailleurs d’hypertension et de diabète, mais pas uniquement : en 2000, le collège américain des cardiologues a mis l’accent sur des cas d’accidents cardiaques survenus chez des hommes jeunes (moins de 65 ans), avec des doses normales de sildénafil (50 mg), et ce même en l’absence de risque cardiovasculaire.
Dans la pratique, les organismes de surveillance recensent également de nombreux effets indésirables, tels que des céphalés, dyspepsies, troubles de la vision, voire rections douloureuses même en absence de rapports sexuels. Sans oublier bien sûr les accidents vasculaires cérébraux et infarctus non mortels.

Les règles actuelles

L’ensemble de ces données est déjà connu des prescripteurs. L’administration du Viagra est ainsi contre-indiquée en cas de traitement par un dérivé nitré (médicament prescrit pour lutter contre l’angine de poitrine). Elle nécessite également un examen médical préalable pour évaluer la fonction cardiovasculaire des patients.
La délivrance mériterait cependant d’être mieux contrôlée. Devant le nombre de complications parfois mortelles, le ministre allemand de la santé réclame un durcissement des règles de prescription.
Par ailleurs, un certain nombre d’adeptes se procurent la petite pilule bleue sur Internet, et donc sans ordonnance ni examen médical. Dans ces conditions, comment surveiller la délivrance ? Et comment mettre en garde contre les risques des doses trop importantes utilisées par certains ?

D’autres médicaments oraux pour traiter l’insuffisance érectile

La demande pour traiter les troubles de l’érection est pressante. D’autres traitements ont été récemment introduits sur le marché, ou le seront sous peu : il s’agit du chlorhydrate d’apomorphine (commercialisé sous le nom de Ixense et Uprima) et du Sialis (un médicament dérivé du sildénafil). Là encore, il convient de respecter les doses efficaces et les contre-indications pour limiter les effets secondaires. Aucun traitement de cet ordre ne saurait être mis en place sans avis médical.

Les dangers du Viagra
5 (100%) 1 vote
Partager
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.