Accueil Santé Définition Pandémie - Définition

Pandémie – Définition

Pour comprendre ce qu’est une pandémie, il faut avant tout savoir ce qu’est une endémie.

Qu’est-ce qu’une pandémie ?

L’endémie, c’est la présence habituelle d’une maladie dans une zone géographique définie. On parle d’épidémie lorsque l’agent infectieux sort de cette zone et s’étend à une population, jusqu’alors épargnée. Une pandémie, c’est une épidémie qui touche plusieurs continents.

Une épidémie peut apparaître sans qu’il y ait endémie, par « accident ». Prenons l’exemple du coronavirus Covid-19, qui a été transmis à l’homme à la suite d’un malheureux enchaînement, le virus n’étant pas un agent pathogène pour l’homme jusque là.

Le terme de pandémie s’applique également pour des maladies non infectieuses, comme c’est le cas de l’obésité, lorsque le phénomène touche une large population.

Comment contrôler une pandémie ?

Dans un monde globalisé, il est essentiel de contrôler une pandémie. Le rôle de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) est primordial, car il assure la coordination internationale, il évalue les risques et mets, avec les états membres, une stratégie en place.

Un plan de crise est alors défini, que les 196 États membres doivent respecter, en accord avec le Règlement sanitaire international (RSI) auquel ils ont adhéré. Le Règlement sanitaire international a pour but d’aider la communauté internationale à prévenir les risques pour la santé publique susceptible de constituer une menace pour le monde.

La surveillance est mise en place au niveau nationale, régionale et mondiale et nécessite une coopération irréprochable de l’ensemble des pays. Lors d’épidémies, si les mesures sont prises rapidement, le risque pandémique peut être amoindri. Ce qui n’a pas été le cas de la Chine lorsque l’épidémie de SRAS a émergé, préférant étouffer l’information.

Lorsque la pandémie est déclarée, les mesures d’urgence sont, entre autres, la fermeture des frontières, l’information du public, l’isolement des populations et la fermeture de certains lieux publics.

Les grandes pandémies dans l’Histoire

Si les pandémies ont tendance à se généraliser depuis l’augmentation des échanges internationaux, les épidémies existent depuis la révolution néolithique (vers 6000 av. J.-C). C’est, en effet, à ce moment-là que les communautés se forment. L’absence de pratique sanitaire et la promiscuité avec les animaux sont des foyers propices aux infections, qui vont rapidement se propager au sein de la communauté et des communautés avoisinantes.

La première pandémie connue est la peste d’Athènes en 428 av. J.-C. (il s’agit en fait de la fièvre typhoïde). Venue d’Éthiopie et contaminant l’Égypte, la Perse et la Grèce. Un tiers de la ville, soit 200 000 habitants, va succomber lors de cette épidémie qui marquera le début du déclin d’Athènes.

Les pandémies les plus meurtrières :

  • La peste Antonine (165 -166): cette pandémie n’est pas due à la peste, mais à la variole. Elle débutera en Mésopotamie pour atteindre Rome en moins d’un an. Elle causera la mort de 10 millions de personnes.
  • La peste noire (1347 – 1352): Elle débutera en Chine, puis s’étendra au Moyen-Orient, au Maghreb et en Europe où elle fera entre 75 et 200 millions de victimes (entre 25 et 40 millions en Europe), soit près de la moitié de la population.
  • La grippe espagnole (1918 – 1919) : malgré son nom, elle trouve son origine en Chine. Elle passera par les États-Unis pour arriver en Europe avec les soldats américains. C’est l’Espagne, qui la première alertera sur la pandémie, d’où son nom. Le virus H1N1 sera responsable du décès de 50 millions de personnes, 5 fois plus que la Première Guerre mondiale.
  • Le choléra (à partir de 1817): maladie endémique en Inde due à la bactérie Vibrio choleræ qui provoque diarrhées et vomissements et peut entraîner la mort en quelques heures. La maladie est à l’origine de sept pandémies (dont la dernière est toujours en cours). Les 6 pandémies ont tué des millions de personnes sur tous les continents. La pandémie actuelle a démarré en Asie du Sud, en 1961, a atteint l’Afrique en 1971, puis les Amériques en 1991.
  • La grippe asiatique (1956-1957): cette nouvelle pandémie grippale, due au virus H2N2 fera deux à trois millions de morts dans le monde. Partie de Chine, elle gagnera Hong Kong, Singapour et Bornéo, puis l’Australie et l’Amérique du Nord avant de frapper l’Europe et l’Afrique.
  • Le sida (depuis 1981) : causé par le virus du VIH, il a déjà provoqué le décès de 32 millions de morts et touche le monde entier.
  • Le Covid-19: parti de Chine fin 2019, le coronavirus (SARS-CoV 2) contamine rapidement le monde. Au 16 mai 2020, il était responsable de la contamination de 4 444 670  personnes dans le monde dont 302 493  décès, dans 187 pays et territoires, l’épidémie étant toujours en cours.
Céline
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici