Pourquoi mes pertes vaginales sont jaunes ?

0
Pourquoi mes pertes vaginales sont jaunes ?
Source : shutterstock.com

Les pertes vaginales, appelées aussi leucorrhées, sont tout à fait normales. Le vagin a la faculté de s’autonettoyer en produisant des sécrétions, qui parfois se retrouvent sur les sous-vêtements. Si cela peut être désagréable, c’est pourtant le signe que tout va bien. Si en règle générale, les pertes sont blanches et visqueuses, parfois, les pertes vaginales changent de couleur et d’odeur. Sans symptômes associés, rien d’inquiétant. Mais voyons pourquoi vos pertes vaginales sont jaunes !

Est-ce normal d’avoir des pertes jaunes ?

Notre vagin a cette faculté de se nettoyer et se protéger tout seul. Pour cela, il produit différentes sécrétions :

  • La glaire cervicale : produite par les glandes du canal cervical, au niveau du col de l’utérus, c’est une substance visqueuse qui sert à protéger l’utérus des germes pathogènes pendant la période ovulatoire. La glaire cervicale protège également les spermatozoïdes du pH acide du vagin tout en leur donnant un apport énergétique pour faciliter leur montée vers l’utérus. La glaire cervicale change d’apparence aux alentours de la période d’ovulation, elle devient moins visqueuse et plus abondante.
  • Les pertes blanches : notre vagin est un véritable écosystème, avec son propre microbiote. Ce microbiote vaginal est composé principalement de bactéries lactiques qui tapissent les parois vaginales et forment un film protecteur. Les pertes blanches sont là pour évacuer les cellules mortes, les impuretés et les agents pathogènes.
  • La cyprine : cette dernière sécrétion est produite par les glandes vestibulaires lors de l’excitation pour faciliter la pénétration lors des rapports sexuels.

Pour info : pour préserver votre flore vaginale, privilégiez les toilettes douces et les douches vaginales sont à proscrire.

Les hormones gouvernent cet écosystème et selon le moment de votre cycle, leur niveau évolue. Ainsi, en fin de cycle menstruel, vos pertes peuvent être plus abondantes, plus crémeuses et plus jaunes. Il en va de même pendant la grossesse où les œstrogènes sont en grand nombre.

Donc, si vos pertes vaginales sont jaunes, c’est tout à fait normal !

Est-ce normal d’avoir des pertes jaunes ?
Source : shutterstock.com

À quoi cela est-il dû ?

Non seulement il n’y a pas lieu de s’inquiéter si vos pertes vaginales sont jaunes, mais ce petit changement de couleur va même vous aider à vous repérer dans votre cycle !

En effet, les pertes jaunes peuvent être dues à :

  • L’arrivée de règles : le changement de couleur vient du fait qu’un peu de sang se mélange aux sécrétions vaginales.
  • La fin de règles : les sécrétions deviennent jaunâtres et épaisses juste après les règles pour protéger notre vagin d’une éventuelle infection. Si elles deviennent brunes, ne vous inquiétez pas, ce n’est que votre corps qui n’a pas fini son ménage menstruel.
  • Une grossesse : le changement de couleur peut être dû à une forte concentration d’œstrogènes. C’est une hormone produite en grandes quantités pendant la grossesse et les déséquilibres hormonaux sont normaux pendant cette période.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Par contre si vos pertes vaginales sont jaune foncé, voire vert, qu’elles deviennent plus abondantes, malodorantes (odeur de poisson) et qu’elles s’accompagnent d’autres symptômes comme de la fièvre, des brûlures ou des irritations, il est important de consulter un médecin ou un gynécologue.

Il peut s’agir d’une mycose vaginale, d’une vaginose, d’une vaginite, d’un herpès génital… Les pathologies possibles sont souvent causées par une infection ou un dérèglement de la flore vaginale.

Dans la plupart des cas, votre médecin traitant va vous prescrire un traitement antibiotique ou des ovules.

Pour rappel : seul le préservatif peut prévenir des infections sexuellement transmissibles (IST) et des maladies sexuellement transmissibles (MST).

Quand faut-il s’inquiéter ?
Source : shutterstock.com

Comment soigner les pertes jaunes naturellement ?

Si vos pertes jaunes sont dues à un dérèglement de votre microbiote vaginal, vous pouvez faire une cure de probiotiques pour retrouver un bon équilibre de la flore . Sous forme de complément alimentaire ou d’ovule, les probiotiques à privilégier sont les lactobacilles.

Mais attention, prendre des probiotiques ne doit pas vous dispenser d’une consultation gynécologique !

Aucun article à afficher