Seniors Quels sont les signes avant-coureurs qui annoncent la dépendance d’un sénior ?

Quels sont les signes avant-coureurs qui annoncent la dépendance d’un sénior ?

0
Quels sont les signes avant-coureurs qui annoncent la dépendance d’un sénior 2

En dehors des cas où un accident se produit, la dépendance senior apparaît peu à peu. Certains signes apparaissent chez les plus de 65 ans et ne sont pas assez souvent pris en compte. Pour ne pas passer à côté des signes montrant la dépendance de l’un de vos parents, voici les symptômes à reconnaître.

La perte de poids : un signe avant-coureur

Une personne âgée qui perd 4 à 5 kg de façon involontaire doit être un signe d’alerte. En effet, lorsqu’un sénior perd du poids, cela peut entraîner de fortes carences rapidement. Mais, il est aussi important de détecter l’origine de cette perte de poids. Elle peut être une perte d’appétit ou des difficultés à faire les courses ou préparer les repas. Dans ce cas, cela signifie que la perte d’autonomie est amorcée et qu’une aide ou un placement en résidence sénior doit être envisagée.

Une marche lente

Il est très répandu chez les personnes âgées de se déplacer assez lentement, du coup ce signe annonciateur de dépendance passe souvent inaperçu. Pourtant, il peut révéler des difficultés à se déplacer ou à effectuer certains gestes. Cette difficulté dans les déplacements peut l’amener à prendre des risques et se mettre en danger. Il est donc nécessaire de mesurer à quel point cette fragilité le handicape.

Les forces qui se réduisent

S’il est inévitable qu’avec l’âge la force diminue comme c’est expliqué ici, cela peut entraîner de la dépendance chez les séniors. En effet, si porter ou manipuler certains objets devient trop compliqué cela peut devenir un réel obstacle au quotidien et empêcher de pouvoir continuer à vivre seul.

Il est important pour les personnes âgées de toujours continuer à solliciter leurs muscles même lorsque cela devient moins facile pour éviter une trop grosse perte musculaire.

La sédentarité, un signe de dépendance

perte autonomie senior

L’isolement des seniors est un fait bien connu. Mais, si votre parent cesse tout à coup de se déplacer, il est important d’en déterminer la raison. Est-ce parce qu’il se sent fatigué ? Est-ce lié à des difficultés pour se déplacer ? A-t-il des problèmes d’équilibre et peur de chuter ?

Il ne faut pas passer à côté de cette sédentarité en se disant que c’est parce qu’il fait froid car cela peut en fait cacher des problèmes beaucoup plus graves qui handicapent votre parent dans son quotidien. De plus, sa sédentarité va le mener à l’isolement, ce qui peut être mal vécu et entraîner une dépression.

Les troubles de la mémoire

Les troubles mnésiques se manifestent de façon plus insistante en vieillissant. Votre parent peut alors oublier de payer ses factures, d’éteindre les lumières mais aussi le gaz ce qui aurait des conséquences plus graves…

Si les troubles de la mémoire sont fréquents et ont des conséquences importantes, il n’est pas judicieux, pour sa sécurité, de le laisser vivre seul. Une surveillance est nécessaire.

Les problèmes de santé qui s’accumulent

La nécessité de porter des lunettes ou d’avoir des corrections plus fortes, devoir porter un appareil auditif… sont des signes qui attestent plus du fait que votre parent est en train de vieillir que de sa dépendance.

Mais, le fait qu’il vieillisse et enchaîne les problèmes de santé comme des infections ou des douleurs de plus en plus vives et régulières fait se poser des questions quant à son autonomie dans l’avenir.

Par ailleurs, tous ces appareillages et visites chez le docteur ont un coût. Il vaut mieux bien être assuré. À cet effet, découvrez notre article pour savoir comment bien choisir une mutuelle pour les séniors

Quels sont les signes avant-coureurs qui annoncent la dépendance d’un sénior ?
Notez cet article
Partager
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.