Les boules de geisha aident-elles pour la rééducation du périnée ?

0
Les boules de geisha aident-elles pour la rééducation du périnée ?
Source : shutterstock.com

Le périnée, ce « hamac » fait de muscles et de ligaments qui soutiennent les organes pelviens (du petit bassin), a parfois besoin d’une rééducation. Les femmes qui ont été enceintes le savent, encore plus si l’accouchement s’est fait par voie basse : le périnée (ou plancher pelvien) est fragile, parfois soumis à rude épreuve. Pour prévenir ou guérir l’incontinence ou la descente d’organe, la rééducation du périnée est bien souvent la solution. Chez une sage-femme, chez un kiné ou même chez soi, cette rééducation périnéale peut prendre différentes formes… notamment celle des boules de geisha ! Pourquoi, comment ? On vous explique en quoi les boules de geisha peuvent aider votre périnée ! 

Est-ce une bonne idée d’utiliser des boules de Geisha dans la rééducation périnéale ?

La rééducation du périnée concerne surtout les femmes : parce que la grossesse, l’accouchement ou encore la ménopause peuvent conduire à un affaiblissement du périnée (mais la pratique intensive du sport également !). Il est nécessaire de renforcer ces muscles parce que le périnée, dans son rôle de plancher pelvien, est en partie responsable du bon fonctionnement des organes du petit bassin (la vessie, l’utérus, le vagin). Quand il ne remplit plus sa fonction de soutien de ces organes, les femmes peuvent souffrir d’incontinence urinaire (de fuites urinaires) ou de prolapsus (la chute des organes pelviens dans le rectum ou le vagin). De même, un périnée abîmé peut engendrer des difficultés d’ordre sexuel : même si ce n’est pas strictement un problème de santé, cela impacte la qualité de vie !

Il faut donc rééduquer son périnée : dans la rééducation périnéale, on va finalement faire des exercices pour renforcer et tonifier son périnée (qui est pour partie constitué de muscles, on le rappelle). Les femmes peuvent choisir d’aller voir un kinésithérapeute ou une sage-femme, qui pourront parfois proposer une rééducation du périnée avec une sonde. Certaines femmes optent aussi pour une rééducation du périnée à la maison : c’est ici que les boules de geisha interviennent ! Attention cependant : il vaut mieux prendre l’avis d’un médecin avant de décider de rééduquer son périnée seule, ou faire des exercices chez soi en complément des séances de kiné.

Pour une rééducation périnéale à la maison, utiliser des boules de geisha pour muscler et tonifier son périnée est une bonne solution. Il ne faut pas réduire ces boules à leur usage sexuel ! Ici, toute femme qui opte pour cette technique va placer les boules de geisha dans son vagin. Cela va aider à muscler le périnée très simplement : dès que vous bougez, les boules de geisha stimulent le périnée, le forçant notamment à se contracter pour qu’il retienne l’objet. Il est possible de faire des exercices de rééducation du périnée en portant des boules de geisha, mais ce n’est pas obligatoire : le simple fait d’en porter une demi-heure, tous les deux-trois jours, peut suffire.

Est-ce une bonne idée d'utiliser des boules de Geisha dans la rééducation périnéale ?
Source : shutterstock.com

Comment les choisir ?

Au moment de choisir ses boules de geisha, pas forcément facile de s’y retrouver. Il existe différentes sortes de boules de geisha, adaptées à différents besoins. Par contre, on vous recommande d’acheter des boules de geisha explicitement faites pour la rééducation du périnée. Tournez-vous aussi vers de bonnes marques (on évitera le low cost) pour être sûres qu’il y a bien les petites billes dans les boules de geisha, qui vont permettre de faire travailler le périnée, et que vous n’insérez pas des produits bas de gamme et toxiques à l’intérieur de votre vagin !

Sachez que certaines marques proposent des coffrets de boules de geisha : c’est le cas d’intinima (qui vend par plusieurs ses « perles de Kegel », ou perles d’exercice) ou de la marque « ami je joue ». L’avantage de ces coffrets, c’est d’avoir plusieurs boules à disposition, qui se différencient selon leur poids. En effet :

  • Des boules de geisha légères (de faible résistance) sont adaptées pour des périnées en début de rééducation, encore peu toniques et fragiles : il faudra moins d’effort pour retenir ce type de boules.
  • Les boules de geisha à résistance moyenne (un peu plus lourdes) sont destinées à des femmes qui ont déjà commencé la rééducation, mais dont le périnée a encore besoin d’être musclé
  • Les boules de geisha les plus lourdes sont réservées à celles dont le périnée est déjà assez puissant pour les retenir.
Comment les choisir ?
Source : shutterstock.com

Vous pouvez bien sûr acheter des boules de geisha « à l’unité » : nous recommandons plutôt les coffrets évolutifs, qui vous permettent progressivement et en douceur de remuscler votre périnée. Enfin, la forme des boules de geisha varie : on met souvent le terme au pluriel, mais vous pouvez avoir une seule boule à insérer dans le vagin. Choisissez une forme avec laquelle vous êtes à l’aise, et n’oubliez pas de lubrifier vos boules de geisha avant de les porter !

Aucun article à afficher