Peut-on faire disparaitre les pertes blanches ?

0
Peut-on faire disparaitre les pertes blanches ?
Source : shutterstock.com

Les pertes blanches, ou leucorrhées sont des pertes vaginales tout à fait normales. Elles sont le signe que le vagin élimine correctement les cellules mortes pour en fabriquer de nouvelles. Mais, parfois ses sécrétions blanches deviennent abondantes et malodorantes, c’est alors le signe d’un dysfonctionnement. Quand faut-il s’en alarmer et comment faire disparaître les pertes blanches ?

Est-ce que c’est normal d’avoir des pertes blanches tous les jours ?

Les pertes blanches accompagnent les femmes tous au long de leur cycle hormonal, bien avant l’arrivée des premières règles jusqu’à la ménopause. Elles sont naturellement blanches ou translucides et leur texture est gluante.

Produites par le vagin et l’utérus, ces pertes vaginales vont permettre au vagin de se nettoyer et de se protéger des bactéries. Elles ont également un rôle de lubrifiant, puisque lors d’un rapport sexuel, notre corps en produit pour faciliter la pénétration et la montée des spermatozoïdes.

Avoir des pertes blanches tous les jours est parfaitement normal et c’est même un signe de bonne santé.

Vous ne devez vous inquiéter que si les pertes blanches changent de texture, de couleur et d’odeur. C’est le signe que des bactéries pathogènes, des virus ou des champignons ont pénétré à l’intérieur de votre vagin entraînant une infection et un déséquilibre de votre flore vaginale.

Est-ce que c’est normal d’avoir des pertes blanches tous les jours ?
Source : shutterstock.com

Vos pertes deviennent très blanches et grumeleuses – La mycose

Vous avez peut-être une mycose. Appelée aussi candidose vaginale, elle est due à un champignon, le Candida albicans. La mycose n’est pas odorante, mais elle s’accompagne de fortes irritations. Elle est souvent la conséquence d’un déséquilibre vaginal, suite à des toilettes intimes trop fréquentes ou à la prise d’antibiotiques qui ont éliminé la plupart des bonnes bactéries. Pour soigner votre mycose, votre médecin vous prescrira un traitement à base d’ovules antimycosiques.

Vos pertes deviennent verdâtres et odorantes – La vaginose

C’est probablement le signe d’une vaginose bactérienne, votre flore vaginale est déséquilibrée. Les bonnes bactéries, essentiellement des lactobacilles, sont en infériorité numérique et les bactéries pathogènes (souvent la bactérie Gardnerella vaginalis) en profitent alors pour venir perturber votre microbiote vaginal. Vos pertes vaginales changent alors de couleur, avec une odeur de poisson désagréable, notamment après un rapport sexuel ou pendant vos règles. Dans la plupart des cas, une vaginose se soigne grâce à des antibiotiques.

Vos pertes sont jaunâtres et plus abondantes – La vaginite

Il peut s’agir d’une vaginite, surtout si vous ressentez des démangeaisons et des brûlures en urinant. La vaginite est une inflammation du vagin souvent d’origine infectieuse. La plupart du temps, elle est associée à une irritation de la vulve, on parle alors de vulvo-vaginite. Une vaginite peut être provoquée par une bactérie, un virus (souvent l’herpès), un champignon, mais aussi par une allergie à un produit d’hygiène. Son traitement va dépendre de sa cause : antifongique, anti-herpétique pour l’herpès, antibiotiques, antimycosiques ou encore antibactériens.

Que faire en cas de doute ?

Si vos pertes vaginales deviennent plus abondantes, que vous trouvez qu’elles ont changé d’aspect ou d’odeur, au moindre doute, consultez votre gynécologue ou votre médecin traitant, surtout si vos symptômes s’accompagnent de fièvre. Il peut s’agir d’un simple dérèglement hormonal, peut-être dû à une contraception mal adaptée ou d’une infection bactérienne. Pour en être sur, le spécialiste effectuera un prélèvement de vos pertes vaginales et adaptera son traitement en fonction des résultats d’analyses du laboratoire.

Comment soigner les pertes blanches malodorantes naturellement ?

Nous l’avons vu, les pertes blanches sont normales et toutes sécrétions vaginales anormales nécessitent une consultation chez votre médecin.

Néanmoins, de nombreuses infections résultent d’un déséquilibre de votre flore vaginale et vous pouvez agir naturellement pour rétablir un bon équilibre et ainsi éviter de futures complications.

Pour recoloniser une flore vaginale affaiblie, vous pouvez faire une cure de lactobacilles sous forme de probiotiques une fois par mois, pendant trois ou six mois de l’année. Les probiotiques se présentent sous la forme d’ovule ou sont à prendre par voie orale.

Toutefois, le microbiote intestinal servant de réservoir au microbiote vaginal, il est intéressant de rééquilibrer ces deux microbiotes.

Comment soigner les pertes blanches malodorantes naturellement ?
Source : shutterstock.com

Pour rappel : les infections sexuellement transmissibles ou les maladies sexuellement transmissibles peuvent, dans la plupart des cas, être évitées grâce au port du préservatif. Protégez-vous pendant vos rapports sexuels !

Aucun article à afficher