Zoom sur les maladies de la peau des enfants

Santé Zoom sur les maladies de la peau des enfants

Dès la naissance, de nombreuses bactéries envahissent la peau afin d’améliorer son système de défense. Bien qu’elle soit douce et parfaitement lisse chez les enfants, elle peut faire l’objet de diverses maladies et affections. On parle alors de dermatoses, un sujet qui inquiète beaucoup de parents.

Quelles sont les maladies de la peau les plus fréquentes chez les enfants ?

Les maladies de la peau des enfants se manifestent sous plusieurs formes. On peut notamment citer les rougeurs, les boutons, les croûtes, les nodules, les bulles, les vésicules ainsi que les éruptions cutanées. Ces dernières peuvent être accompagnées de douleur et de démangeaisons.

maladie de peau

Chez les enfants, les causes de ces maladies de peau sont variées. Elles vont d’une simple piqûre d’insecte à des allergies, en passant par les intolérances alimentaires et médicamenteuses. Les maladies infectieuses ne sont pas non plus à écarter. Ces dernières sont d’ailleurs les plus fréquentes. Des études révèlent que beaucoup d’enfants sont exposés à la rubéole, à la rougeole, à la varicelle, à la scarlatine, etc.

La rubéole

La rubéole est une maladie contagieuse causée par un virus. Ce sont souvent les enfants de 5 à 9 ans qui sont exposés à cette maladie qui, précisons-le, sévit généralement au printemps sous forme d’épidémie. L’infection se transmet par voie respiratoire. Lorsqu’une personne infectée éternue ou tousse, les gouttelettes nasales qu’elle expulse infectent son entourage.

Voici les signes qui laissent transparaître une rubéole :

  • une fièvre relativement modérée (inférieure à 38,5 °) qui dure 2 ou 3 jours ;
  • des douleurs au niveau des muscles et des articulations ;
  • une éruption cutanée légèrement élevée (elle prend la forme de petites taches roses ou rouges qui apparaissent d’abord sur le visage, avant d’atteindre les membres supérieurs)

Au bout de 3 jours, ces taches disparaissent d’elles-mêmes. Il n’est également pas rare de constater une enflure des ganglions situés dans la région cervicale et derrières les oreilles. Indolore, cette inflammation peut durer plusieurs semaines. 

Malgré cela, la rubéole reste une maladie sans grande gravité. D’ailleurs, ses symptômes passent souvent inaperçus chez les enfants. Cependant, chez une femme enceinte non vaccinée, le danger est bel et bien réel. En effet, la rubéole peut infecter le fœtus, entraînant des risques de prématurité ou de malformations fœtales (retard mental, surdité, cataracte, malformation cardiaque…).  

La rougeole

La rougeole compte parmi les maladies de la peau les plus contagieuses au monde. Très virale, elle frappe un grand nombre d’enfants. Elle est la cause d’une très lourde mortalité, principalement dans les pays en voie de développement. Dans les pays tempérés, on observe une épidémie pendant les saisons hivernale et printanière. 

Cette maladie s’attaque surtout aux enfants de 3 à 5 ans. Elle se transmet par voie aérienne ou par la salive, lorsqu’une personne infectée tousse, postillonne ou éternue. 

La période de contagion s’étend jusqu’à 10 jours.  Au début, votre enfant souffre d’une forte fièvre (entre 39° et 40°). Apparaissent ensuite des symptômes similaires à un rhume : écoulement nasal, conjonctivite, toux sèche, grande fatigue et yeux bouffis, rouges et larmoyants.

Par la suite, 3 ou 4 jours après le signe de Köplik, une éruption cutanée apparaît. De petites taches rouges se forment sur le visage, derrière les oreilles pour se propager progressivement sur tout le corps. Dans le pire des cas, l’enfant peut souffrir de diarrhée, de vomissements, de douleurs abdominales et de détresse respiratoire pouvant aller jusqu’à un décès.

La varicelle

La varicelle est aussi une maladie de la peau très contagieuse et très courante chez les petits. Dans 90 % des cas, elle affecte les bébés ainsi que les jeunes enfants de 3 mois à 10 ans. Si un enfant de votre entourage est infecté, le vôtre le sera également.  Heureusement, il s’agit d’une maladie bénigne. Au-delà de 7 à 10 jours, il sera guéri.

Avant l’apparition des boutons, vous pouvez observer certains signes annonciateurs. Parmi eux figurent la fièvre, la fatigue persistante, les courbatures et l’écoulement nasal. Ensuite, des taches rouges ou roses semblables à des piqûres d’insectes font leur apparition. Peu nombreuses au départ, elles peuvent recouvrir tout le corps en seulement quelques jours.

Ces taches deviennent des cloques. Contenues de liquide clair, elles finissent par éclater, puis par sécher, avec au centre une petite croûte qui tombe au bout d’une semaine. Notez également que votre enfant se plaindra de démangeaisons intenses.

La scarlatine

La scarlatine est une infection bactérienne qui touche essentiellement les enfants âgés de 5 à 15 ans, surtout en hiver. Peu contagieuse, elle se transmet par voie aérienne (toux, éternuements et postillons) ou par le biais d’objets ou de linges souillés par la bactérie. Sans traitement, la période de contagion peut durer de 10 à 21 jours. Avec un traitement adéquat, elle ne dure que 24 à 48 heures.

Les premiers signes de cette maladie de la peau sont semblables à une angine :

  • une fièvre élevée (entre 38,5° et 40°) ;
  • des maux de gorge qui empêchent l’enfant d’avaler ;
  • des maux de ventre ;
  • des vomissements ;
  • des frissons.

Moins de 2 jours après, une éruption cutanée s’en vient : l’exanthème. La peau prend une coloration rouge ou rosée. On observe des petits boutons sous les aisselles, sur le tronc, les cuisses, les épaules, les plis du coude et de l’aine. Les éruptions apparaissent également sur le haut du thorax, le bas du ventre et le visage (sauf le pourtour de la bouche).

La langue devient blanchâtre puis rouge vif. La peau, elle, devient sèche, rugueuse et brûlante, d’où les démangeaisons. Vient ensuite un énanthème, une coloration rouge au niveau de la gorge.

Les syndromes du pied-main-bouche

Cette maladie de la peau est très fréquente chez les enfants de moins de 10 ans. Elle affecte particulièrement ceux âgés de 6 mois à 4 ans. Le syndrome du pied-main-bouche survient généralement au printemps et à l’automne.

Si vous remarquez des boutons rouges sur les pieds, les mains et la bouche de votre enfant, il est fort probable qu’il soit infecté. Ce virus se transmet par contact direct ou indirect avec les sécrétions du nez, la salive et les selles d’un enfant infecté.

Pour ce qui est des symptômes, votre enfant souffrira de maux de gorge. Il présentera aussi une fièvre de 38°, qui redescendra au bout de 24 à 48 heures, ainsi qu’une perte d’appétit.

Ensuite, il pourra tousser et/ou avoir un écoulement nasal, une diarrhée ou des vomissements. À cela s’ajouteront des boutons rouges et des cloques dans la bouche. La gorge deviendra rouge, d’où les douleurs et le mal de gorge. Par contre, ces vésicules sont indolores sur la plante des pieds, la paume des mains et le siège. 

La complication la plus fréquente chez l’enfant reste la déshydratation, surtout lorsqu’il refuse de boire de l’eau. 

Comment soigner ces maladies enfantines ?

Pour la rubéole, une vaccination systématique de 2 doses du vaccin RRO s’avère d’une grande efficacité sur le long terme. Dans le cas d’un traitement symptomatique, le médecin vous prescrira des antipyrétiques et de la vitamine C.

Pour éviter la rougeole, le vaccin RRO est fortement recommandé, surtout pour les personnes qui n’ont pas encore été vaccinées. Si votre enfant contracte la maladie, un traitement à base d’antibiotique, d’antipyrétique et de paracétamol (ou d’ibuprofène) est à préconiser. Vous noterez qu’il n’existe aucun traitement spécifique contre la rougeole.

Sachez que si votre enfant attrape la varicelle, après sa guérison, il sera immunisé à vie contre cette maladie. Selon certains médecins, une consultation médicale n’est nécessaire que si l’enfant présente de la fièvre. Dans ce cas, on lui prescrira de l’acétaminophène. Pour soulager les démangeaisons, on préconisera un antihistaminique ou un analgésique topique. En revanche, les antibiotiques et l’ibuprofène sont à proscrire.

Un traitement à base d’antibiotiques réduit la durée de la scarlatine. Il empêche en outre l’infection de se propager ainsi que les complications. La durée du traitement de 10 jours doit absolument être respectée pour éviter une rechute.

Enfin, vous n’aurez rien à faire pour soigner les syndromes du pied-main-bouche. Et pour cause, la guérison est spontanée au bout de 4 à 7 jours. Surtout, ne percez pas les boutons : ils disparaîtront sans traitement. Toutefois, donnez à votre enfant du paracétamol pour faire baisser sa fièvre. Un gargarisme à l’eau salée permettra de soulager ses maux de gorge, et il devra bien s’hydrater.