Santé Nos 10 astuces naturelles pour dire adieu aux hémorroïdes

Nos 10 astuces naturelles pour dire adieu aux hémorroïdes

0
hemoroides

« Hémorroïdes » est l’appellation donnée à des varices qui se constituent par-dessous la muqueuse rectale, au niveau des veines qui entourent l’anus. Il est question de crise hémorroïdaire lorsque les dilatations sont importantes et s’accompagnent de symptômes désagréables, voire douloureux. Voici alors nos 10 astuces naturelles pour dire adieu aux hémorroïdes.

1-Adopter une alimentation à forte teneur en fibres

La première astuce naturelle pour dire adieu aux hémorroïdes consiste tout simplement à adopter une alimentation à forte teneur en fibres qui présentent la particularité de faciliter le transit intestinal et favorisent les selles molles. Parmi les produits les plus riches en fibres, on peut citer les légumes verts, les légumineuses, les fruits et les légumes secs, sans oublier les céréales complètes.

2-Abandonner les épices

Pour venir à bout d’hémorroïdes, il est vivement recommandé d’abandonner les épices. Une nourriture trop relevée favorise les sensations de brûlure au niveau de l’anus au moment du passage aux toilettes. Ce qui a pour effet d’aggraver l’inflammation caractéristique des hémorroïdes et de retarder la guérison.

3-Boire beaucoup d’eau

L’eau est un élément essentiel pour l’être humain. Une bonne hydratation constitue une astuce naturelle particulièrement efficace pour lutter contre l’hémorroïde. Boire beaucoup contribue, en effet, à booster le processus de digestion. Il faut en prendre environ 6 à 8 verres par jour, ce qui correspond à environ 1,5 litre d’eau quotidiennement. En plus de hâter la guérison d’une crise hémorroïdaire, boire beaucoup d’eau opère également des effets préventifs.

4-Eviter les produits excitants

Pour lutter contre les hémorroïdes, il est également recommandé de laisser tomber les produits excitants, notamment ceux contenant de l’alcool ou de la caféine. Ces produits altèrent le processus de digestion tout en ayant un effet déshydratant sur l’organisme. En consommer durant une crise hémorroïdaire retarde la guérison et peut aggraver les symptômes.

5-Ne surtout pas gratter

Une autre astuce naturelle très simple consiste à se retenir de se gratter en cas d’hémorroïdes. Ce symptôme peut être très embêtant et il peut être difficile de résister, mais il est indispensable de tenir bon. En effet, le fait de se gratter peut aggraver l’irritation. Pire encore, des blessures peuvent être à déplorer si l’on s’acharne à gratter. À noter d’ailleurs qu’il est possible de faire appel à une crème spéciale pour atténuer ce symptôme sachant qu’il est préférable d’acheter une crème anti-hémorroïde sur ordonnance pour être certain de profiter du meilleur traitement, compte tenu de son cas.

6-Faire des exercices physiques

Pour soigner des hémorroïdes, il est important de pratiquer des activités physiques et ce, de manière régulière. S’entraîner permet, en effet, de stimuler la circulation sanguine, hâtant ainsi la guérison. Différentes disciplines sont envisageables pour dire adieu aux hémorroïdes. On peut notamment citer la natation, la marche ou encore le yoga. Attention, il vaut mieux éviter les entraînements intenses et les exercices impliquant la manipulation d’objets lourds.

7-Le froid

Pour dire adieu aux hémorroïdes, vous pouvez utiliser le froid, ou plus précisément la glace. En appliquer au niveau des dilatations permet de diminuer le gonflement tout en atténuant les douleurs. La glace opérant des effets vasoconstricteurs. Concrètement, il faudra placer quelques morceaux de glaçons dans un petit sac à appliquer directement au niveau de la zone douloureuse.

8-Le chaud

Si le froid peut être bénéfique contre les hémorroïdes, il est tout aussi envisageable de faire appel à la chaleur. Plus exactement, on peut utiliser un sachet de thé préalablement chauffé qui sera appliqué directement au niveau de la zone à traiter. La chaleur, combinée à l’acide tannique contenu dans le thé, permet de diminuer le gonflement tout en favorisant la coagulation sanguine.

9-Le bain de siège

Une autre solution naturelle pour combattre les hémorroïdes consiste à réaliser un bain de siège. Il s’agit de tremper les fesses dans une eau tiède pendant un long moment (au moins un quart d’heure). Il faut alors le faire tous les jours afin de diminuer les inflammations et atténuer les douleurs. Au terme de la séance, il est indispensable de bien sécher la zone préalablement immergée en utilisant une serviette douce, bien nette et bien sèche.

10-Les huiles essentielles

Contre les hémorroïdes, vous pouvez faire appel à des huiles essentielles, notamment celles d’arbre à thé ou tea tree et celle de lavande aspic. Le mode d’emploi est plutôt simple. Il faut en appliquer deux gouttes sur l’hémorroïde à l’aide du bout des doigts bien propre. Bien qu’il n’existe pas de contre-indication spécifique, il vaut mieux éviter l’utilisation prolongée. Par ailleurs, le recours aux huiles essentielles est à éviter chez la femme enceinte et qui allaite.

Un dernier conseil pour lutter contre les hémorroïdes, il est vivement déconseillé de forcer au moment de la défécation afin de ne pas aggraver la situation.

Nos 10 astuces naturelles pour dire adieu aux hémorroïdes
Notez cet article
Partager
Rédactrice Santé pour le magazine Wk-pharma.fr / Diplômée d'une école de médecine / Journaliste pour plusieurs grands medias.